Savoie – randonnée à la Basse du Gerbier

Dernier jour, dernière randonnée, dernière opportunité d’en prendre vraiment plein les yeux. Pour ce faire, j’ai décidé de me rapprocher des Aiguilles d’Arves, sur la randonnée de la Basse du Gerbier. Le départ se fait depuis le parking du relais TV de Chalmieu, très facile à trouver et indiqué sur Maps.

Le paysage est d’ores et déjà joli mais cela s’améliore au fil des centaines de mètres ! Les Aiguilles d’Arves, culminant tout de même à plus de 3500 mètres se font de plus en plus imposantes, massives, folles, tellement folles. L’endroit est relativement couru par les familles, la randonnée n’étant pas particulièrement dure mais affichant tout de même de 670 m.

On arrive rapidement à la Basse du Gerbier, à 2578 mètres d’altitude. Le sentier est censé s’arrêter là si j’en crois le parcours n°45 du Rother. J’ai toutefois décidé de continuer, en suivant quelques conseils lus ici et là sur internet. Un chemin à peine visible monte à travers le pierrier en direction des aiguilles. Cela permet en fait d’arriver à une sorte de petit plateau juste à leurs pieds.

Paysage magnifique, sauf que les traditionnels nuages du midi arrivent, bouchant assez rapidement le paysage ! Je descends vite, avant d’être pris dans les nuages et de risquer une chute dans le pierrier assez glissant à défaut d’être réellement dangereux.

Pour le retour, j’opte donc pour une traversée de la lande. Je trace plein est vers le plan Pradin et le Rocher du Bonhomme. Les nuages se font plus présents puis disparaissent de nouveau au moment du pique-nique. Nous sommes littéralement seuls au milieu de nulle part. Pas un bruit à part quelques marmottes.

La descente continue ensuite à travers les alpages pour rejoindre le GR que j’avais emprunté à la montée. C’est l’occasion de voir le paysage un peu différemment avec la lumière changeante et surtout l’occasion de croiser un troupeau de vaches en train de redescendre tranquillement vers on ne sait où…

Retour au relais TV. Juste derrière, un plateau détaille les alentours de Albiez, une bonne occasion d’admirer encore une fois le paysage tandis que dans mon dos, les éleveurs fauchent les champs pour préparer l’hiver.

La randonnée étant achevée relativement tôt, je décide de faire un dernier détour sur la route, en direction de Saint-Jean d’Arves et en passant par la D80B, une jolie route panoramique qui offre une vue superbe sur les aiguilles et sur l’église délicieuse de Montrond. Décidément, c’est adorable, ce coin !

Le voyage est terminé et cette grosse semaine passée dans les Alpes est passée à grande vitesse, générant beaucoup de plaisir mais aussi un peu de frustration ! Il y a encore tellement de randonnées à faire en Maurienne, tant d’autres en Vanoise. Je ne reviendrai pas pour autant là tout de suite. J’ai des envies d’ailleurs.

L’Islande ne sera sûrement pas encore au programme 2018. Alors, revenir dans les Alpes semble être une évidence. Mais où ? Les Aravis ? Les Écrins ? Le Mont Blanc ? Le Val d’Abondance et le Chablais ? Le choix promet encore une fois d’être difficile.

La carte de la journée :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *