Petite balade à Longchamp

Le weekend dernier, j’ai découvert un tout nouvel univers : celui des courses. De cheval. D’habitude, en ce qui me concerne, le cheval c’est soit dans un champ du côté de ma Normandie, soit dans mon assiette, mais jamais sur un champ de course quand bien même j’ai passé pas mal de temps au milieu d’un de ces hippodromes lorsque j’allais taper quelques balles au golf de Saint-Cloud.

Alors voilà, quand le Gombert m’a proposé d’aller faire un tour à Longchamp pour un dimanche de courses avec picnic dans l’herbe, la réponse a bien évidemment été “oui” ! Et le temps était avec nous, ce qui ne gâche rien.

Et les chevaux alors ? Impressionnant, tout simplement impressionnant ! Sacrée sensation de voir une horde de sauvages lancés à toute allure sur ces masses de muscles et de puissance. Le roulement de tambour des sabots sur la piste qui grandit, le murmure des tribunes qui se mue peu à peu en applaudissements et en cris de soutien… et la horde qui passe, quelques secondes de pur plaisir. Les courses ne durent pas longtemps, alors l’enchaînement des 8 était absolument parfait, laissant un peu de temps pour siroter un verre de rosé au soleil, alcoolisme oblige.

A refaire… (même si le cheval, ça reste bien meilleur dans l’assiette)