Montpellier, les amis, la vraie vie, toussa

Retour au boulot depuis lundi… et une envie très faible de bloguer, comme toujours au retour des vacances ! La semaine dernière, j’étais donc en Savoie après un weekend entre amis du côté de Montpellier. La vraie vie en somme. Pas de blogueurs, pas de blogs, pas de « dossiers », j’ai simplement gardé le contact avec ce petit monde en m’engueulant bien comme il faut avec une amie et en saoulant Twitter et Facebook de quelques sublimes photos iPhone (dixit mon fake, oui, pour ceux qui ne le savent pas, j’ai un fake sur Twitter, ça me fait assez rire en fait).
Bref, Montpellier… Une ville dont j’entends régulièrement parler puisque mon boss en est originaire tout comme un de mes collègues de bureau, sans même parler du Gombert national (qui a intérêt à se reposer ou bien je lui déboîte les hanches pour qu’il ne puisse rien faire d’autre que se reposer, justement) qui a écumé la ville depuis sa plus tendre l’enfance. Et là, un de mes plus vieux amis s’est installé là-bas. Boulot, copine, coloc dans un putain de manoir énormissime, la belle vie.
C’était donc l’occasion parfaite pour aller y faire un tour en compagnie de mon autre plus vieil ami (ami commun, cela va de soi). Bien nous en a pris, on a passé un weekend de malade à base de déconnade, de chants dans la bagnole, de paysages splendides, de discussions autour de rhums arrangés jusqu’à pas d’heure, de brunchs et de verres qui font frémir les papilles, bref : le pied. La vaie vie, je vous disais et ça faisait bien trop longtemps.
Qui dit weekend, dit photos… et en plus de ces quelques échantillons des Baux de Provence, de Sète, de la Camargue et autres, vous retrouverez le reste LA et LA.
Bon, maintenant, ne me reste plus qu’à trouver d’autres billets de TGV à pas trop cher pour filer à nouveau dans la région et profiter de ces gens qui comptent plus que tout pour moi.
Tags de cet article

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.