En balade au Château de Madame de Maintenon

Profitant d’un franc soleil dimanche dernier, je me suis un peu éloigné de Paris pour découvrir un des multiples et magnifiques châteaux entourant le bassin parisien et versaillais. Ce château, celui de Madame de Maintenon, a une longue histoire comme en témoigne son architecture torturée, héritage de plusieurs époques et écoles de construction. Un peu plus loin, l’aqueduc inachevé domine la vallée. Il était censé amener l’eau à Versailles à travers la vallée de l’Eure, caprice royal et magistral qui sera finalement abandonnée, faute de moyens. Dommage, imaginez-le avec un ou deux étages de plus…

Avant d’en faire véritablement le tour et d’admirer sa beauté extérieure, il faut prendre le temps de visiter les deux sections du bâtiment ouvertes au public. On pénètre tout d’abord dans la belle tour d’escalier pour rejoindre le premier étage et les appartements de Mme de Maintenon. La tommette et le parquet dans leurs jus sont à eux seuls une raison suffisante pour visiter l’endroit. Le mobilier en est une autre, parfaitement conservé, délicat… mis en valeur par la belle lumière qui pénètre dans le château. Tout est proche, accessible, mais les photos sont malheureusement interdites et je m’y suis tenu.

De l’autre côté de la cour, une autre entrée mène aux Grands Appartements, ceux où Louis XIV logeait quand il venait voir Madame de Maintenon, cette dame austère qui prit soin de nombre de ses enfants illégitimes et joua un rôle d’importance dans l’évolution du Roi malade, se rapprochant de lui et le remettant dans les rails de la foi, fervente qu’elle était. (si j’ai bien suivi). Toujours est-il que ces Grands Appartements sont à voir absolument pour ses deux petits salons couverts de papier-peint asiatique de toute beauté, pour la chambre du Roi, magistrale ! Enfin, l’aile qui longe l’Eure abrite une galerie où sont donnés des récitals, les répétitions étaient d’ailleurs en cours. Belle acoustique, un Steinway pour remplir la pièce de sa tonalité parfaite… Petit moment unique.

A l’extérieur, le château est entouré d’eau, bordé par une Eure domestiquée en canaux, hébergeant hérons d’un côté, golf de l’autre. Le patchwork architectural que représente ce château prend vraiment son sens quand on se promène sur l’esplanade prolongeant la cour.

Le parc s’avère quant à lui très décevant. Le golf présente à gauche ses étendues verdoyantes mais elles ne sont bien évidemment pas libres d’accès. Quel dommage, on aurait bien imaginé un parc un peu plus grand pour le château et donc plus séduisant. Ici, on a le canal et bien sûr l’aqueduc qui vaut certes largement le coup d’œil.

En résumé, Maintenon est un splendide château, que ce soit d’un point de vue intérieur ou extérieur, le premier s’avérant même très surprenant et d’une richesse insoupçonnée. L’aqueduc est une pièce maîtresse qu’il ne faut pas rater non plus. Quel dommage que le parc soit si petit et n’invite pas forcément à la flânerie et à la balade… Tant pis !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.