Corse – randonnée sur le Monte San Petrone en Castagniccia

Il paraît qu’il va faire beau. Bon, pas partout, ça non, on oublie définitivement l’option pour ce second séjour en Corse ! Non, il va faire beau sur la micro région de Castagniccia, l’une des plus belles de l’île à mes yeux… Je n’avais à dire vrai pas vraiment prévu d’y retourner et je dois désormais dire que la mauvaise météo alpine m’a au moins permis d’approfondir ma connaissance et mon amour pour le coin.

Je prends tardivement la route, car le postulat de départ de la journée était de se faire une petite grasse mat’ pour récupérer de l’énorme saucée prise le jour précédent et pour laisser le temps aux vêtements et chaussures de sécher un maximum avant de réutiliser certains éléments disponibles en un seul exemplaire. Direction le Monte San Petrone, accessible depuis le Col de Prato que l’on atteint après avoir traversé quelques remarquables villages.

Comme souvent, la randonnée commence en forêt pendant un bon petit moment, d’abord sur une piste carrossable puis sur un sentier qui grimpe gaiment à travers les troncs pour certains vénérables. On croise même une salamandre en chemin, mais c’est loin d’être la foule comme le jour précédent !

Le sentier atteint une zone de pique-nique arasée et dénuée d’arbres, de quoi admirer déjà un peu la Castagniccia, la côte et à l’ouest, le massif alpin planqué sous les nuages ! Le Monte San Petrone est à l’arrière gauche, gros nez rocheux bien visible au milieu des arbres.

L’ascension finale est un vrai casse-pattes, très raide et couverte de feuilles parfois bien glissantes, jusqu’à atteindre le pied de la grande falaise rocheuse qui constitue le sommet du San Petrone. Il reste alors à escalader un peu jusqu’à atteindre une petite icône logée dans les rochers.

Une première croix se trouve là, avec une table d’orientation permettant de s’y retrouver dans le paysage. Une seconde croix, massive et oscillant dans le vent qui souffle avec ferveur, peut s’atteindre au prix d’un peu de crapahute dans les rochers et avec l’aide des mains et bras pour se hisser à certains endroits. Le sommet, le voilà, avec sa vue à 360 degrés, splendide. Que ce coin de Corse est somptueux.

La carte de cette randonnée :

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.