Essai – Kia Soul Track – du rouge, du blanc et du fun

Dans le billet sur la Villa Cheminée, je vous parlais d’une petite bestiole rouge et blanche tout à fait en phase avec le tube de la cheminée… il s’agissait en fait d’une Kia Soul, très gentiment prêtée pour le weekend par les équipes Kia France ! Direction Nanterre le vendredi matin pour récupérer cette version Track équipée du 1.6 CRDi de 128ch et première surprise : c’est la version rouge et blanche qui m’attend sur le parking enneigé, couverte d’une épaisse couche de givre ! Pas forcément les meilleures conditions de route pour se familiariser avec une voiture…

La route pour Paris s’est parfaitement déroulée, la voiture est sûre, freine fort et accélère tout aussi fort (130ch dans un petit gabarit, ça aide à s’insérer dans les bouchons de la Porte Maillot et de l’Étoile !) : pas de stress donc et un comportement exemplaire en conduite urbaine avec un embrayage dur juste ce qu’il faut et une pédale d’accélération réactive. Le stress est plutôt venu de la mise au parking souterrain mais au final pas de bobo, la voiture se place bien malgré son gabarit un peu atypique et surtout la caméra de recul qui s’affiche dans le rétroviseur est parfaitement bien pensée et utile ! Bref : tout s’est bien passé en conditions urbaines et la voiture tape à l’œil.

Je sais que la Soul ne plaît pas à tout le monde, son design très marqué génère des réactions diverses : soit on aime, soit on déteste… Vous vous doutez bien de quel côté je me situe hein, sinon je n’aurais pas demandé à la tester ! J’aime beaucoup sa face avant et les optiques, bien mises en valeur par les bandes blanches qui plus est. Pour ce qui est de l’arrière, la coupe est taillée à la serpe, donnant un petit côté cubique à la voiture qui n’est pas pour me déplaire même si pour le coup j’ai une préférence pour une de ses non-concurrentes, la C3 Picasso. Mais trêve de considérations stylistiques puisque la Soul a tout de même reçu un Red Dot Award en 2009, passons à la suite du weekend d’essai.

Direction Nantes le vendredi soir, autoroutes A10 et A11 après une grosse heure pour sortir de Paris, quelque peu bloqués par la neige. Sur autoroute, la voiture, calée en vitesse grâce au limiteur (très instinctif soit dit en passant, première fois que je teste cette fonctionnalité et j’ai fortement apprécié de pouvoir reposer mes jambes…), est sur un rail et ne bouge pas, y compris lors de fortes ravales de vent en latéral, j’ai été assez surpris par cette stabilité pour une voiture assez haute sur pattes. La montée en vitesse est aussi plutôt rapide au vu du poids du véhicule, la motorisation y est bien sûr pour quelque chose et cela se ressent en revanche côté consommation de carburant : la Soul consomme pas mal avec cette motorisation… (bon ok j’ai peut être pas mal appuyé sur l’accélérateur…)

Sans être une référence en terme de confort, on se sent bien installé dans la Soul : pas de douleur au dos, pas de sensation d’inconfort, une console centrale plutôt pratique et bien pensée, un volant et une direction agréable malgré un point milieu un poil mou, le chauffage qui diffuse bien dans la voiture et un très bon son (aaaah Nostalgie tout le weekend !)… on est « bien » en somme pour une voiture dans cette gamme de prix (environ 18500€) avec qui plus est une bonne isolation phonique à haute vitesse et une relative discrétion du moteur. Pas mal du tout !

Conditions urbaines : ok. Autoroute : pas mal du tout. Bon, tout se passe bien en somme… et ça continue sur les petites routes de la campagne nantaise, bien que je n’aie pas pu vraiment taper dans la voiture, les conditions de route ne s’y prêtant pas vraiment ! De ce que j’ai vu et ressenti, la voiture se comporte sainement et ne prend pas de roulis intempestif, les pneus ne crissent pas au moindre virage un peu appuyé et la boîte, assez courte, s’en tire très bien avec cette motorisation. Pas de stress non plus côté freinage, ça mord (sans être transcendant mais ce n’est pas son créneau), en clair on se sent en sécurité même si mon postérieur glissait un poil sur le siège dans certaines courbes. Au final, la voiture est plaisante et amusante à conduire, réactive et généreuse côté reprises, on s’amuse et ça correspond parfaitement au look de la bestiole rouge et blanche, comme notre petite Villa et la centrale avoisinante…

Au final, la Kia Soul est une petite voiture amusante, fun, bien dotée de série et complètement customisable pour la rendre encore plus unique et attachante. On pourra bien sûr lui reprocher son manque de praticité (modularité, coffre un peu petit, etc.) mais sa bouille unique dans le paysage automobile et son bon comportement sur la route et en ville font qu’elle est un choix de voiture assez optimal pour qui souhaite avoir un bon ratio prix / fun / caractère. Une belle surprise donc !

Tags de cet article
, ,