Essai – Ford Focus ST au Mans Classic 2012

La nouvelle Focus ST, présentée en même que sa sœur civilisée lors du Mondial de l’Auto 2010, s’est faite attendre un an et demi, c’est donc peu dire qu’elle était attendue face à ses concurrentes du même segment. Équipée d’un moteur 2.0L turbo, forte de 250 chevaux, disponible exclusivement en version 5 portes (et en SW) et se voulant être une déclinaison sportive mais pas non plus extrême de la Focus, cette nouvelle ST chasse sur les terres de la Mégane R.S… La cible est donc haute, très haute, mais Ford a pris son temps pour peaufiner sa machine.

Le Mans Classic, évènement fantastique dont Ford est partenaire de longue date (je reviendrai dessus la semaine prochaine), était l’occasion idéale pour la presse et pour quelques chanceux de tester la bestiole dans de belles conditions. En effet, l’ACO, conscient de l’importance des marques partenaires et historiques, a ouvert la piste (la vraie, le GRAND circuit) à différents constructeurs lors de créneaux certes restreints en temps mais nombreux. Entre chaque plateau d’anciennes, les voitures pouvaient s’élancer le temps d’un tour… Une occasion rare et précieuse qu’il s’agissait de ne pas gâcher en respectant notamment la présence des commissaires en train de remettre en état la piste tandis que nous roulions.

Il va sans dire qu’il s’agissait donc de trouver le juste équilibre entre respect de ces personnes en plein travail et plaisir de l’attaque sans oublier toutefois un élément fondamental : le circuit. C’était la première fois que je découvrais in-situ ce monument du sport automobile, la première fois que j’y posais mes pneus sur ce ruban en dehors d’un opus de Gran Turismo. Le maître-mot dans ces conditions : l’humilité, car ce circuit ne pardonne rien et encore moins à des apprentis couillons dans mon genre.

Le résultat de cette prise en main, c’est la vidéo que vous pouvez voir ci-dessous…

En terme de conclusion pour cette prise en main rapide dans le cadre d’un évènement et d’une opportunité exceptionnels, quelques sentiments et sensations concernant la Focus ST en attendant un essai plus complet.

C’est objectivement une voiture bien née, efficace, précise, nerveuse parfois et conforme en terme de performances à son statut. Le moteur chante bien, la mise en vitesse est bonne même sur un circuit comme celui du Mans, plus adapté à de plus gros cubes, le freinage ne m’a pas inquiété une seule seconde, même à 220 et des brouettes et je me suis senti très bien à bord avec un bémol qui aura besoin d’être infirmé ou confirmé : la boîte m’a semblé un poil molle et manquant de sportivité en terme de verrouillage/débattements, le guidage étant quant à lui bon. Pas très « ST » donc et trop proche de la version civilisée, tout comme l’habitacle d’ailleurs, que j’attendais plus spécifique en sus des baquets / pédaliers / volant / instrumentations. En clair, j’attendais un peu plus de « RS » dans cette Focus « ST » en terme de look intérieur / extérieur. Il faudra attendre pour cela et profiter en attendant de cette jolie machine à sourires.

Tags de cet article
, , ,

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *