Summer of Blog – une journée sous le signe de Mika

Après une belle nuit, quelque peu décalée en terme d’horaires, direction le MacDo du coin pour profiter du WiFi et surtout tenter de se réveiller avec un café. Mission accomplie mais ô combien difficile ! Pourquoi ? Parce que je n’ai jamais vu un MacDo aussi lent et incompétent que celui de Montbéliard. Hallucinant.

Enfin bref ! Direction le festival pour un début d’après-midi au soleil, au milieu des festivaliers et de la foule en phase de réveil pour les concerts de Kid Bombardos et The Drums. Sympathique l’un comme l’autre. Mais nous attendions quelqu’un d’autre : Mika, toujours pour Summer of Blog.

Après un peu d’attente, le jeune homme est arrivé, tout sourire alors qu’il était en petite forme, revenant tout juste de Normandie où lui et son équipe jouaient le soir précédent et où ils ont dégusté une spécialité locale qui est semble-t-il mal passée ! Pas les conditions idéales donc enchaîner sur une grosse scène, une conférence de presse, des sollicitations multiples, etc. Et pourtant, il a assuré ! Direction la conf’ de presse tout d’abord en passant à travers bois, sourire alors qu’il répond naturellement aux questions dans un français presque parfait, sourire un peu plus cynique aussi quand il rabroue le journaliste qui lui pose la question conne traditionnelle et explosion de rire parmi les journalistes et autres présents à la conférence qui jubilent de voir Mika envoyer bouler ledit journaliste un peu esseulé et confus. J’adore le franc-parler de cet artiste !

Petite pause ensuite, direction les loges avec lui et là on voit la machine Mika se mettre en route : les musiciens sont là à papoter, les figurantes qui vont danser jubilent et stressent quelque peu, Mika est dans sa loge et on l’entend chauffer sa voix à quelques minutes du concert… et c’est le départ. Je n’avais jamais vu Mika en concert, on m’en avait dit énormément de bien et ma foi, force m’est de confirmer tout ce bien : c’est une bête de scène. Une énergie folle, une vraie présence, un son qui électrise la foule, une set-list parfaitement calée pour ne jamais laisser l’énergie retomber…

Côté backstage, ça s’active aussi, les filles qui vont danser, toutes des fans, sont quasiment en état de transe ! La sécurité est omniprésente aussi, aucun débordement toléré et appareil photo à ranger avant de pouvoir monter sur le plateau qui domine la grande scène. Mika aperçoit un anonyme dans la foule avec son t-shirt I <3 Mika… le voilà sur scène ! Un autre avec une tête de cochon ? Sur scène aussi ! Devant 25000 personnes, tranquille. Sacrée consécration pour les deux !

Et puis le concert se termine, Mika s’en va faire un tour du côté de la foule, c’est l’émeute, il faut courir pour le suivre, franchir les différents sas de sécurité, montrer son bracelet et le mettre bien en évidence ! Beau geste de l’artiste qui, épuisé par le concert, s’en va saluer les personnes handicapées qui ont assisté à son concert. Vous me direz que c’est beau pour l’image ? Certes. Il n’empêche que j’ai rarement vu des artistes aussi généreux et disponibles, cela m’a rappelé -M- en fait. Ce côté familial du staff, ce partage avec la foule, cette disponibilité… Vraiment plaisant.

[FB 423435193328]

La journée se termine, l’opération Summer of Blog aussi en ce qui me concerne même si d’autres blogueurs seront présents aux Francofolies et aux Vieilles Charrues… les chanceux ! On finit en beauté… Massive Attack pour finir, une scène énorme, une ambiance planante, un son dantesque. Voilà, les Eurockéennes, c’est terminé. Je reviendrai.

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *