De l’avantage d’avoir un appart bien orienté…

Depuis que je suis gamin, j’adore regarder les avions et hélicoptères évoluer dans le ciel parisien lors du défilé, c’était une sorte de tradition avec mon grand-père en Normandie alors que j’étais en vacances tout l’été là-bas ! On coupait le son pendant toute la durée du spectacle, à l’exception du passage des flèches dans le ciel.

Il y a deux ans, j’avais assisté aux répétitions et au défilé depuis chez mon frangin, on apercevait plutôt bien les avions et hélicos. Ce qui me fait penser que je ne l’ai pas revu depuis, le frangin… L’an dernier, j’avais raté la chose, ne me demandez pas pourquoi, je ne m’en souviens plus.

Mais cette année, j’étais debout, sur le balcon. D’où ce billet… car voilà encore un avantage de cet appart : il t’évite d’allumer la télévision le 14 juillet si tu ne t’intéresses qu’aux machines volantes… Bonheur.

3 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Les A400M l’an prochain à la place des transal ?

    Ca me rappelle un souvenir d’il y a quelques année (ça te dérange si je raconte des détails inutiles de ma vie chez toi ?)

    J’étais allé voir les stones au sdf avec deux potes et leurs parents (dont accessoirement mon ancien prof de physique, détail inutile d’une anecdote inutile) et on avait choisi de dormir dehors avant de repartir le lendemain. A dormir dans la rue, autant le faire sur les Champs. Et le lendemain, ils ont commencé les répétitions pour le réglage sono du défilé. Après des heures debout la veille puis 3h de sommeil sur un banc de pierre, c’est génial d’être réveillé à 6h par des marches militaires crachées par des hauts-parleurs pourris !

    Ah, et le concert déchirait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.