Si j’étais une femme …

Si j'étais une femme, du jour au lendemain, sans prévenir … je crois que je serais sacrément laide ! Terrible constat, mais il faut bien avouer que j'ai un visage tout à fait masculin, le changement de sexe ne me mettrait clairement pas à mon avantage. Nous partirons donc du postulat qu'en plus du changement de sexe, j'aurais eu le droit à un changement de corps approprié.
 
Voilà, les conditions sont posées … je vais tenter de répondre à la question.
 
Si j'étais une femme, je crois que je serais féminine, mais "pas trop". En tant qu'homme, j'essaie de faire à peu près attention à mon apparence, à mon style, j'essaie d'avoir l'air masculin sans tomber dans les poncifs du "mec" : pas de machisme brut de décoffrage, j'essaie d'être "normal". En tant que femme, je crois que j'aurais tendance à faire de même, être à la fois femme, sans tomber dans le poncif de la "nana" : pas de sophistication extrême … 
J'ai la sensation d'être terriblement réducteur en disant cela, mais en tant qu'homme, j'ai souvent tendance à voir une terrible sophistication de l'apparence dans les tenues, la posture ou encore les mimiques de vous, douces demoiselles … et autant cela peut me charmer, parfois, autant cela me fatigue, souvent.
J'essaierais donc de ne pas fatiguer les hommes en étant "trop" féminine … Un maquillage léger, une tenue classieuse sans être ostentatoire, un parfum délicat, une attitude enjouée sans être exubérante ou futile … Une sorte d'équilibre féminin qui me fait rêver et dont l'équivalent masculin m'échappe complètement.
 
Si j'étais une femme, je crois que je serais ce que l'on peut appeler une croqueuse d'hommes. En partant du principe que j'aie un physique intéressant une certaine majorité d'hommes et de femmes à mon goût, j'en profiterais, j'en abuserais. Sans hésiter. Vous me direz … cette projection est peut être complètement liée à mon esprit actuel, masculin … obsédé de nature … Mais non, car il existe des hommes qui ne sont pas obsédés, je dois même en avoir quelques uns en stock à vous présenter ! 
Donc oui, si j'étais une femme, je serais très épanouie d'un point de vue sexuel et je l'afficherais de manière claire et sans équivoque, en essayant d'éviter de tomber dans le piège de la consommation excessive et finalement sans saveurs. Là aussi, c'est une sorte d'équilibre qui me fait rêver et donc l'équivalent masculin m'échappe complètement.
 
Si j'étais une femme, j'aurais les mêmes passions qu'aujourd'hui : automobile, informatique, photographie, plaisirs des papilles … Homme ou femme, mon caractère est défini ainsi, mes passions ne devraient donc pas changer. Vous pourrez me dire que c'est incompatible, que je ne pourrai pas continuer à aimer la chose roulante, les geekeries qui me font rire ou encore ces photographies qui m'émeuvent … et que je ne pourrai clairement pas continuer à déguster avec tant de plaisir ce que dame Nature dépose sur ma table et dans mon verre … Je ne suis pas d'accord.
Ces choses font partie de moi, de ce qui fait mon caractère et ne peuvent m'être arrachées … 
 
Au fur et à mesure de mon écriture de ce billet, je me rends compte que simplement, si j'étais une femme, je serais simplement une femme … Moi, homme, transformé physiquement en femme. Le reste ne changerait que peu, l'emballage en quelque sorte. La manière de penser et d'agir, un peu. La manière de m'habiller, forcément. La manière de vivre, un peu.
 
Si j'étais une femme, je crois que fondamentalement, profondément, je serais encore moi.
 
Article à lire ici aussi …
 

7 Commentaires

  • T’as oublié de dire qeu si t’étais une femme, mon pote, tu pleurerais ta mère au moment de tes règles, tu maudirais la gente masculine de ne pas ressentir, même imaginer, ce que toi tu ressens avec ton mal de bide, tes seins gonflés, et tes émotions qui partent en vrille, pour au final, prier pour redevenir un homme.

    Mais bon, rassures toi, être une femme pour de vrai, c’est bien aussi. Sauf que des fois, non.

  • D’accord avec TinyLizzie au sujet des règles.
    Mais tu as également oublié une chose : il y a un gros avantage à être un femme notamment pendant les actes sexuels, car chez certaines femmes, c’est aussi synonymes de plusieurs orgasmes !

  • Si j’étais une femme je me tripoterai les nibards toute la journée 😉
    C’est un vieux fantasme collectif le changement de sexe.

  • Lizzie > Ah oui, j’ai savamment esquivé ce point ^^

    Celk > Les hommes aussi … Faut juste nous laisser un peu de temps (3 minutes environ)

    Denis > Flag de Word 😛
    On se les tripoterait ensemble tu crois ?

  • … c’est pas comparable à mon avis… Après, moi de mon coté, si j’étais un homme, j’aimerai bien tester l’effet que cela fait… Comme ca je pourrais dire si je prefere etre une femme ou un homme (mais à vrai dire, j’ai bc etre une femme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *