Rêve de gosse…

Samedi dernier, j’ai eu la chance de réaliser un rêve de gosse, un vrai, un qui a attendu vingt ans pour se réaliser et qui s’appelle « Formule1 ». J’ai déjà assisté à pas mal de courses dans ma vie, j’y ai même participé au sein d’une équipe, mais je n’avais jusqu’à ce jour jamais assisté au déroulement de la Formule1 en « vrai ».

Ce weekend, ce n’était pas n’importe quel Grand Prix qui plus est, c’était Monaco, le GP le plus mythique du championnat aux côtés de tracés comme Spa ou Monza. Réveil 5h30. Rendez-vous à Porte Maillot à 6h30. Décollage 8h00. Arrivée au circuit à 11h. Petite balade dans les rues de la Principauté avec en fond sonore la troisième séance d’essais libres : pas de doute ça cogne un peu plus fort au niveau des oreilles que les GT sur lesquelles j’avais bossé !

Si encore je n’avais fait qu’assister à ces essais, aux qualifications et à la course de GP2, mais non, le fait est que j’y ai assisté depuis un yacht dans le port de Monaco, juste après la chicane du tunnel et avant celle de la piscine, autrement dit le virage 12. Un yacht. Dans le port de Monaco. Pour moi, ces images, c’étaient les images des retransmissions de TF1 en compagnie de mon père ! De la TV, une once de rêve, surement pas en vrai.

Autant vous dire que moi-même et les quelques couillons invités eux aussi par notre généreux hôte étions à l’aise dans ce qui ressemble à un paradis tout ce qu’il y a de plus doré.

margin-right: 5px; margin-left: 5px;

Un rêve de gosse réalisé donc… et de quelle manière !!! Prochaine étape : le WRC. Et ce sera surement à Mulhouse cet automne pour la manche française sur les terres de Seb’ Loeb. Hâte ! (même si ça m’étonnerait fort que j’aie ce coucher de soleil !)

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.