Quelques réflexions …

Aujourd'hui, c'est vendredi … c'est à dire une journée pleine de boulot pour Vinz (pour de vrai hein) et pleine de glande pour Alice (pour de vrai aussi)(mais elle avait pas d'inspiration).
Vinz sera célibataire ce soir, la faute à des travaux pratiques pour Alice dans la douce ville de Troyes (on ne se moque pas, et on n'insinue rien sur la qualité des travaux pratiques, pas d'andouillette, rien, merci). 
Ceci étant, on a bien conscience que ceci ne vous intéresse pas, et donc on vous parle rapidement de deux articles qui nous ont interloqué aujourd'hui … Pas des articles de blogs, des articles du Monde.fr .
 
Le premier, consultable ici et ici , traite des 2 derniers poilus recencés en France … et leurs réactions receuillies à quelques jours de l'armistice de cette foutue boucherie qu'a été la première guerre mondiale.
Et chose étonnante que l'on ne savait pas, ces deux hommes avaient l'esprit patriotique : ils ont devancé les appels à la conscription, se sont engagés volontairement pour défendre l'un son pays, l'autre son pays d'adoption.
Belle démonstration en notre époque de non-engagement chronique des nouvelles générations issues des baby-boomers ! Que ce soit pour l'écologie, le mariage, les contrats de travail ou pire, de belles causes … l'engagement est souvent assez mal vécu (ce n'est pas nous qui le disons) et fait peur.
Bref, ne digressons pas trop.
L'autre point de l'article qui nous a interloqué, c'est la non-volonté d'un des survivants de bénéficier d'obsèques nationales … La raison pour lui est bien simple : il est bien tard pour faire un devoir de mémoire ou d'honneur ! La reconnaissance, la transmission des souvenirs a été engagée tardivement, les poilus étant relégués dans un coin par l'évolution de notre monde moderne. Colère bien compréhensible, mais on a peine à imaginer notre cher président manquer l'occasion d'enterrer avec grandiloquence les derniers représentants de ces sacrifiés … Vous vous rendez compte … ? Défendre son pays.
Nous, ça nous laisse songeurs … que ferait-on maintenant si une guerre éclatait ? Serait-on déserteurs ? Autant de questions que soulève cet article et auxquelles on ne sait répondre. On aime notre pays, certes … de là à donner notre vie
 
Et vous ?
 
Ensuite, second article, consultable ici … qui parle d'un sujet totalement différent : les grèves universitaires qui se profilent et enflent, faisant planner le spectre d'une grève absolue de tous les secteurs dans les jours à venir.
L'article insiste donc sur la politisation des universités au travers de différents exemples : présence dans les AG d'étudiants extérieurs à l'université concernée … 1/3 à Nanterre selon le directeur de Paris X. L'extrême gauche semble donc prendre le pouvoir sur le milieu étudiant, associée à des cheminots, eux aussi présents aux AG et aux différentes réunions. 
Foutue ingérence … des cheminots dans une AG universitaire … en train de voter, convaincre … menacer ?
On ne parle pas là de la réforme des universités sur leur autonomie … Chacun a son opinion sur ce point, le nôtre est très partagé, comme toujours sur les mesures du gouvernement depuis plusieurs mois. On ne prône pas l'immobilisme, on veut du mouvement … mais à quel prix ?
Bref, tout ça pour dire que cette prise d'influence de mouvements extérieurs, pertubant les votes à bulletins secrets ou encore votant des grèves en étant en très faible minorité, ça nous laisse très perplexes, voire choqués …
 
Et vous ?
 
Fin de la dissertation dans 2 heures ! Au boulot ! 

6 Commentaires

  • Allez, je me lance…
    1/ Mes arrières gradns pères de chaque côté l’on fait cette Guerre. Bléssés, Gazés, Tourmentés…Dardanelles, Chemin des Dames Verdun…Ils sont revenus…Mais ils sont restés peu de temps en vie
    Le père de ma Grand Mère a même eu la Légion d’Honneur pour actes de Bravoure( Il est allé cherché des camarades blessés sous le feu allemand…)Je connais ces histoires et j’en parlerai à mes filles. Le souvenir et la Mémoire commence par là aussi. Une histoire familliale qui rejoint la grande Histoire…
    Pour moi, je ne me pose pas la question: j’irai parce que je le dois; c’est un de mes engagements et je pense que je le dois à mes filles pour qu’elle puisse continuer à vivre tranquillement même si beaucoup de choses sont à changer.
    On voit trop ce que provoque une défaite et un pays occupé en termes d’exaction sur les populations civiles….

    2/ Pour les étudiants…Je l’ai été…Chaque année, la Fac d’à côté se lancer dans les grêves.
    On peut se demander l’intérêt…
    Penser vous vraiment que des entreprises modifieront le contenu des cours?? Je sais pas.
    Par contre, il est vrai que certaines facs seraient plus « sponsorisées » et encore je me demande avec le mécénat…regardez Versailles, rénové par des entreprises américaines: étudaints en arts employées pour travailler à la rénovation non???
    Sociologie pour les études de marché??
    L’état ne pourra pas assurer malheureusement
    En même temps, heureusement qu’ils sont entrés en cours autrement ils auraient raté l’occasion.^^
    Je pense que tout le monde n’est pas voué à aller en faculté. Nous n’avons pas besoin de milliers de sociologues, de chercheurs, d’historiens, d’avocats ou de juges…restreindre l’accés ou admettre les entreprises…
    Une orientation adéquate avant la faculté serait un grand pas …après je ne sais…

    J’ai entendu un auditeur sur une radio qui en avait visiblement gros (voir le sujet en-dessous
    :grin ) et qui s’étai trouvé coincé hier soir en Bretagne et qui proposait de bloquer les accés aux facs et aux amphi lors des exams…
    J’étais plié :grin

    En tout cas, courage à vous, qui serait touché car je suis en vélo donc moi cela ira…

  • je te confirme que j’aime mon pays mais qu’en théorie je ne serais pas prête à donner ma vie pour lui à moins que je n’ai vraiment pas le choix
    donc je ne m’engagerais certainement pas spontanément comme ce vétéran si on était en guerre et j’admire ce genre de geste !

  • J’ai vécu de trés trés prés le ridicule des AG de greve des facs ayant été en université à Grenoble au moment du CPE(la plus touchée de France, je tiens a le rappeler), autant dire que ca confinait au sublime: le syndicat des chomeurs qui venait voter pour poursuivre la greve (en nous souhaitant de « les rejoindre bientot »!!!Textuellement!!!!), le syndicat des retraités, force ouvriere, PS etc etc… J’ai vu des gamins de 10ans avec l’autocollant Force ouvriere défiler dans les rues en protestant contre le « Conseiller Principal d’Education » (encore une fois, véridique), et c’est la que je me suis rendue compte que la plupart des gens de fac participant au mouvement savaient certes qu’ils ne manifestaient pas contre le conseiller principal d’education, mais au dela de ca, des arguments contre le CPE, ca nageait dans le potage….Je l’ai moi meme vérifié en tentant (imprudemment) le dialogue avec les pseudo leaders. Il y avait le leader agressif qui, à court d’argument (c’est à dire trés vite), devenait méchant et me traitait de « connasse de droite » (le pauvre!!! je suis sans doute plus à gauche que lui!!!!), le leader abruti et défoncé qui me sortait des arguments sans queue ni tete, etc etc… en tout, il devait y avoir genre 100 personnes qui savaient vraiment de quoi il était question , et ce n’était vraiment pas forcément celles qui étaient pour la reconduction du mouvement, inutile au demeurant, je l’affirme.
    Moyennant quoi (j’essaye de me contenir parce que ca a été ma bete noire pendant des semaines cette histoire), les facs étant fermées parce que les AG réussissaient toujours à faire voter la reconduction du mouvement de blocage grace à des voies extérieures et à des étudiants branlos, nous n’avons pas eu cours pendant 2mois et demi, alors que la plupart des étudiants le réclamaient… Mieux que tout: des potes qui passaient des concours divers et variés, nottament de l’administration, l’ont bien eu dans l’os c’est moi qui vous le dit. La situation s’est miraculeusement débloqué quand quand… quand ils ont fait un vrai vote avec comptage des voix et carte d’étudiant pour voter, croix au marqueur sur la main pour ne voter qu’une fois et tutti quanti!
    AH oui, une prestation sublime qui m’a marqué aussi, c’est celle de Benoit Julliard, le leader de la greve anti CPE au niveau national, qui est convoqué à Matignon pour ouvrir le débat. Il appelle alors Julie Coudry, autre leadeuse, de confédération étudiante je crois, et la convainc de « se barrer en pleine assemblée, parce qu’on est jeunes tu vois, on peut se le permettre »… Sans commentaire. Un gamin de 3ans qui fait un caprice. Et dire que ca a été le leader…
    Ce que j’en retiendrait? Pas grand chose, sinon que la gauche est aussi manipulatrice que la droite. Ce ne sont pas les greves qui font avancer les choses, ou du moins pas quand on en use et abuse à foison, pour un oui pour un non (je fais des rimes ce soir!), comme c’est le cas en France depuis déja trop longtemps.

    PS: et vu ce que c’est la France aujourd’hui, je ne crois pas que je donnerais ma peau pour elle!!

  • On ne donne pas sa vie pour la France telle qu’elle est mais pour ce qu’elle représente de façon intemporelle mais aussi pour ceux qui y vivent anonymement et qui ne demande qu’à vivre en paix et dans la meilleure des situations (peut être pas actuellement)…

  • Ici, le temps que la greve arrive, le mouvement sera etouffé…
    De toute facon, les facs sont deja plus ou moins autonome au niveau des programmes… Une licence de maths ne vaut pas la meme chose a strasourg qu’ailleur, les profs le disent, ca se sait et s’est partout pareil…et on le vois bien au niveau des programmes..
    Bon, le probleme (qui est enorme en soit!) de l’autonomie est que les frais universitaire seront surement plus élévé que 395 euros -avec la carte de sport et la carte culture- et que certaines facs seront marginalisé et qu’on aura surement un systeme americain ou les universités feront leur marché dans les lycees et ou les moins ‘bons’, iront ou ils restent de la place pour eux.. Un peu moyen..
    Et egoistement le temps que ca arrive a strasbourg a l’ulp -université louis pasteur- qui est en derniere phase du LMD, ce n’est pas demain la veille.
    Ici, au moment des mouvements anti cpe, des AG ont eu lieu dans ma fac par la fac de lettre….; tres logique et c’est eux qui ont voté les greves chez nous…
    Bref, le resultat a été que la fac a fermé -sur ordre du president de l’ulp qui etait contre le CPE- 2 mardi par peur des représailles des autres facs envers les etudiants qui allaient en cours( et qd je dis fermé, c’est personne dans les batiments a part les gars de la securité, des pompiers ect..et pour rentrer dans certains batiments ou non avions cours, nous devions montrer patte blanche, c’est a dire la carte d’etudiant de la fac en question) … que les cours non pas été rattrapé et que les td loupé par les etudiants sont tombés au exam… super!! Je sais que ds ma composante, le programme est le programme, fait ou pas fait, ca tombe a l’exam, donc on n’a pas f
    ranchement interet a ne pas venir, loin de la… J’etais contre le CPe, et je n’ai pas pu manifester -j’allais en cours!- sauf les 2 jours ou la fac a fermé…
    Tout ce que je dis est un peu egoiste mais… ici, avec les quotats non dit mais qui existe pour les passages en clase superieure, on le deviens, sauf avec ses amis -forcement!- 😉
    ET j’espere que la greve ne viendra pas juste qu’ici, toujours egoistement,je tiens a aller en cours et en finir avec mon année que je refais pour changer d’orientation….

  • Ce que je ferais ? je n’en sais absolument rien. C’est facile de faire des suppositions comme ça en l’air. Ce sont des situations extrêmes auxquelles on n’est pas préparés… j’espère juste que mes valeurs résisteraient au chaos et que j’agirais dans le bon sens !

    Merci pour les liens des articles sur le Monde. Je les ai ajouté sur mon billet du jour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.