Evasol et ses panneaux solaires

Jeudi soir dernier, j’étais invité pour une présentation des produits Evasol… Oui oui des panneaux solaires. Pourquoi ça m’intéresse, moi parisien locataire ? Bonne question. Ah oui, en fait j’y allais surtout pour prendre un peu de documentation pour ma mère qui justement songeait jusqu’à très récemment à faire installer des panneaux sur une partie du toit des dépendances de la propriété normande !
Bilan, je me suis retrouvé dans un endroit absolument magnifique en plein 5ème arrondissement, un havre de paix doté d’une piscine chauffée et de murs végétaux de toute beauté. Du Lalande-Pomerol, du Sancerre, de la nourriture à ne plus savoir qu’en faire… Oui. J’ai failli partir au bout de 15 minutes, je n’étais pas venu pour ça en fait. Les partouzes de blogueurs dont parle si souvent Emery ne m’avaient jamais semblées aussi réelles.
Et Evasol dans tout ça ? Quelques vidéos, quelques responsables, pas de « regroupement » des blogueurs pour leur dire un peu pourquoi ils sont là… parce qu’après tout moi j’étais venu pour apprendre et satisfaire ma curiosité. Bilan ? J’ai bu et j’ai mangé. Autant pour Evasol. Donc oui, déception, parce que je pensais que ce genre de soirées n’existait plus.
Alors, si vous voulez des infos sur Evasol, parce qu’ils le valent vraiment, je vous suggère d’aller faire un tour sur leur site et de lire ce dossier extrêmement complet sur leurs activités.
Et puis il y a quelques vidéos aussi :
[dailymotion xaq0i8]
Bref : une soirée imparfaite pour un client en revanche tout ce qu’il y a de plus respectable. Dommage.

7 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Mais si, mais si, on commente !

    Surprenant effectivement qu’une telle société organise une présentation sans finalement se présenter… A moins qu’ils n’aient servi d’alibi pour un plan marketing piscine et / ou promotion des murs végétaux et/ou opération viticole…
    Dommage ! A à peine deux mois de la conférence de Copenhague, ça fait mauvais genre quand même !

  • Nous nous sommes posé la question pour des panneaux sur le toit mais on ne sait toujours pas comment ils vieillissent et l’amortissement se fait un nombre certain d’années donc wait and see…
    Pour l’environnement, je roule à vélo tous les jours depuis 9 ans donc j’ai de l’avance… 😀

  • Si si ça aussi on en rêve !!! juste pour savoir, ils ont aussi les mêmes en version vaporisateur ??? Tu trouves que j’ai des obsessions ??? ah bon… 😉

  • Tiens… j’lavais pas vu cet article :/

    Ca prouve quelque chose : pour vendre, faut sucer… en fin, c’est ce que certains pensent…

    Avoir un bon produit ne suffirait plus ?

  • LZ > Alors j’ai justement eu un retour de l’agence organisatrice qui m’a confié ne pas avoir voulu faire quelque chose de trop « formel ». Mais c’est ce manque de « formel » qui a empêché pas mal de monde basculer sur l’informel et donc de découvrir le client plus en profondeur.

    Calou > Eh bien je t’avoue ne pas avoir plus d’infos mais je suis sûr que tu trouveras ton bonheur sur leur site !
    (en revanche pour le vélo tu n’as aucun mérite, il fait toujours beau chez toi :P)

    Dorian > Tu sors.

    FX > Je crois qu’on s’est mal compris là… Car non pour vendre, pas besoin de « sucer ». On peut mettre en valeur un produit dans une campagne de communication même s’il est bon (et là à priori ils sont bons justement)…

    Ce que je regrette dans cette soirée, c’est d’avoir vu un visage de la blogosphère qui ne me plait pas. Nombre de blogueurs ce soir là n’ont fait que « profiter » et n’en avaient finalement rien à foutre du client. Et ça, je ne supporte pas/plus, surement à cause de ma phase de rejet actuelle hein.

    Mais sinon l’idée était bonne : le lieu, le client, la campagne de comm’, très bon mélange… Qui n’a pas pris pour moi et l’attitude des autres m’a blasé. Tout simplement.

    • JE NE SUIS PAS DU TOUT CONTENTE D’EVASOL ON PARLE DE BONNE CHOSE MAIS QUAND ON EST DANS LA MERDE PARCEQUE L’ONDULATEUR TOMBE EN PANNE ET QU’ON APPREND QUE LA SOCIETE EST EN LIQUIDATION ET QU’IL N’Y A AUCUN RECOURS OU SOLUTION QUE DOIT ON FAIRE SURTOUT QUAND ON ESSAYE DE CONTACTE LA SOCIETE ET QU’ON OU ENVOIE BALLADER. ALORS FAIRE DES ELOGE SUR LA SOCIETE NON MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *