Balade au Quai Branly – Mangareva et Recettes des dieux

Dimanche, A. et moi nous sommes rendu compte que cela faisait plusieurs mois que n’avions pas mis les pieds au Musée du Quai Branly … Nous avons semble-t-il loupé quelques expos de qualité, tristesse.
Enfin, voilà notre carte d’abonnement renouvelée (15€ pour les moins de 25 ans … et 35€ sinon, voire 50€ pour une carte duo, ce serait con de s’en passer !), direction les deux expositions temporaires du moment : Mangareva et Recettes des dieux : Esthétique du Fétiche.
 La première est assez courte et ne contient que peu d’objets, ceux-ci étant naturellement rares quand on sait que la plupart des objets rituels ont été détruits lorsque l’île de Mangareva a été évangélisée dans les années 1800. Le peu qui en reste est en revanche splendide.
Les onze statues présentées sont fantastiques ! Les proportions humaines sont respectées, chose très rare en Polynésie où les corps humains sont généralement représentés de manière plus en forme de « boule », ou disons de forme arrondie.
En fait, c’est simple … ces douze objets (un tambour vient se joindre aux statues) sont tout simplement les seuls objets mangareviens connus et pour une fois rassemblés en un seul endroit. Unique donc et à voir absolument, pour cette simple raison.
 La seconde exposition est nettement plus touffue et présente des objets très divers ayant pour thème commun l’esthétique des fétiches … ces objets de divination par nature « informes » qui représentent le divin bien plus encore que des objets anthropomorphes.
L’exposition m’a fortement séduit mais aussi dérangé. Que dire de tous ces objets si ce n’est qu’on en ressent l’histoire, l’étrangeté, le pouvoir qu’on leur accordait ou qu’on leur accorde ensemble …
Et que dire de ce boli, étrange amas composé de toutes sortes de matières que je préfère ne pas vous lister ? Dérangeant, attirant … ces créations informes ont le mérite de nous montrer un aspect pas toujours bien pris en compte des cultures africaines qui n’ont pas perdu le sens du sacré, du mystérieux et du magique. Autant de concepts qui nous sont étrangers depuis l’avènement des Lumières …
Une exposition à voir absolument aussi …
Pour nous remettre de nos émotions, nous avons profité des rayons de soleil de cette fin d’après-midi pour faire quelques photos … un grand merci au nuage qui est venu fractionner le soleil en multiples rayons …

3 Commentaires

  • Ca a l’air très beau…
    moi qui suit attiré par ces merveilleuses cultures polynésiennes…
    Va falloir que je vienne voir ce musée du quai Branly…

    un peu dans le même ton, tu as les Rois Navigateurs qui est trilogie fantastiques sur la culture polynésienne…

  • Calou > Je confirme, ça l’est ! Et oui, c’est l’un des musées à voir à Paris 🙂
    Yep, tu m’en avais parlé … encore des livres à acheter, pfff !

    Damonx > Il faut ! Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *