Attention, chef d’oeuvre

 Car oui, c'est bien un chef d'oeuvre que nous sommes allés voir hier soir ! Pourtant, malgré les éloges pour ce film, nous avons mis du temps à aller le voir et avons essayé d'être "objectifs"
 
Peine perdue. Into the Wild, puisqu'il s'agit de lui, est une merveille.
 
Photographie splendide, histoire accrocheuse, étude des relations humaines et des sociétés, musique aux petits oignons et une plongée dans une Amérique différente : … d'un côté une certaine manière de vivre avec le côté hippie, les saisonniers, un petit retraité, une belle demoiselle à la voix d'ange … de l'autre les grands espaces et leur spectacle offert à nos yeux …
 
Pour finir en Alaska. Paysages dantesques, Nature à l'état brut sans souillure aucune … Alex Supertramp nous emmène dans sa vie, son histoire, ses pensées et son dégoût pour notre société actuelle. "Things, things, things" … Tout est dit.
Le film est aussi basé sur les rencontres évoquées auparavant … autant de destinées changées par le contact de ce voyageur hors du commun, intelligent, naturel, franc, mais rongé par ses parents et la société dans laquelle il se trouvait emprisonné. 
 
Je ne trouve finalement que bien peu de mots en fait pour évoquer ce film. Il faut le voir pour le comprendre, pour apprendre aussi … Car au delà de l'histoire et de la qualité de la réalisation de Sean Penn, cette oeuvre est avant tout un message, celui de ce jeune homme de 23 ans (!) qu'on pourrait rêver prophète en notre monde … 
 
Peine perdue là aussi … Car ce film nous ramène, via l'émerveillement, à notre condition actuelle … confortablement emmurés dans le carcan du consumérisme. Quel gâchis.
 

31 Commentaires

  • confortablement emmurés dans l

    une question concernant le consummerisme…

    qui est la personne qui a acheté:
    – un mac book,
    – un tv lcd ecran geant
    – une ps3
    – un ipod,
    – un autre apareil fot (ou en cours d’achat)
    – qui fait des brunchs a 24euros
    – vit ds un quartier branchouille de paris
    – un four

    Le tout en 4 mois de temps… « quel gachis »… sic!
    moi je dirais que tu as l’air de la kiffer ta « condition actuelle … confortablement emmurés dans le carcan du consumérisme » :side:

  • Narca ne sommes nous pas tous remplis de contradictions ? Qui de nos jours ne consomme pas? Après je pense qu’il faut juste être conscient de ses choix et des impacts qu’ils génèrent.

    Concernant mon MacBook, j’avoue avoir mauvaise conscience puisque c’est du matériel neuf (etc…), mais je ne jette pas mon ancien PC, tout est revendu ou réutilisé, donc ça c’est « responsable ». De plus, le portable consommera certainement moins que le pc fixe.

    Après le tout est d’être en accord avec soi même et avec ses choix.

  • Ca donne envie, Sean Penn aussi 😛 ! tu en parles bien, il a donc dù te plaire, affiche bien sympa, nous sommes tous un passage comme cet autobus…

  • Narca +> Alice t’a répondu … On consomme, encore faut-il être conscient de ce qu’on fait. Ce film aide à s’en rendre compte et à relativiser.
    Ensuite, changer … cela demande une force de caractère que je ne prétends pas avoir. Dans ce carcan consumériste que je dénonce, je m’inclus, comme le lâche que je suis à ce sujet.

    Mr M +> Tu sais que je ne savais pas ce que voulais dire « supertramp » avant de voir ce film ^^

    Nina +> Oui l’affiche est top !

    Sand +> Hop, direction le ciné ! Et bien joué pour l’inscription 😉 (tu peux maintenant éditer ton « profil » dans l’onglet « Useful »)

  • et pourquoi on accepterait pas d’etre des consommateurs, tout simplement.. du coup plus de probleme de contradiction…
    moi je consomme et je suis super fier de m’etre acheté des nouvelles air max…

    et puis quelque part, pour le petit chinois qui les fabrique, si ca trouve il trouve moins fatiguant de coudre 3000 godasses par jour, plutot que de bosser dans une briquerie.

    et ne va pas me faire croire que tu t’es acheté un macbook parce qu’il consomme moins… comme tout lemonde tu l’as acheté parce qu’il plus performant que ton pc actuel et qu’il a un beau design. je ne peux pas croire que tu l’ais acheté pour une autre raison

    je peux plus blairer ces raisonnements anti/alter/eco mondialistes, je suis affligé

  • Consommer jusqu’à quel point ? Celui de non retour ?

    Concernant l’enfant qui a produit tes fringues … tu t’en fous en fait ou c’est juste que tu te dis que « c’est comme ça » ?

    Le MacBook a été acheté parce qu’il fallait un portable à Alice pour ses futurs mois d’étude, il lui fallait une solution mobile.
    Son PC fixe qui est refourgué à son père est bien plus performant, pour info ^^

    [b]Aucun extrême[/b] n’est supportable. Je te rassure, je ne peux pas non plus blairer les ultra écolo-alter et cie.
    Mais je ne peux pas non plus supporter les connards qui consomment sans réfléchir un minimum aux conséquences de leurs actes.

  • Merci pour le Useful, mais eheu, j’ose pas trop bien encore…Dans quelques échanges certainement, mais, dis moi, c’est que vous êtes un jeune très bien Monsieur Vinz pour vos achats et surtout les extrèmes…à+et merci.

  • Narca je suis navrée mais la contradiction je la porte au plus profond de moi. Car par mes études, ma vocation et mon amour pour cette planète je sais à quel point chaque chose que nous consommons, achetons, utilisons a un impact (à différents niveaux, certes) mais a tout de même un impact sur l’éco système et tout le reste.

    Ensuite, certes il ne faut pas arrêter de vivre, de consommer etc, mais ce que je prône avant tout est la conscience. Je ne prétends pas l’avoir, mais je fais tout pour !

  • C’est impressionnant l’intérêt que les gens portent à ces questions. La preuve : article sur le bonus-malus écolo-automobile : 1 commentaire, article sur le brunch : 15 commentaires…. De toute façons, il n’y a pas que nos contradictions, il y a aussi une pression sociale qui fait que si tu ne consommes pas, tu n’existes pas : la croissance n’augmente pas assez, remettons en cause le droit du travail, la Chine, la Russie, la Lybie, etc sont des clients potentiels ? remettons en cause notre fiertés nationnale, à savoir pas Johnny Haliday ni Carla Bruni, non, les Droits de l’Homme… L’individu n’a pas d’autre choix qu’accepter et contribuer à un mode de vie qu’il sait néfaste à plus ou moins court terme ou devenir marginal. C’est triste, mais ce n’est pas Vinz qui y changera quelque chose en n’achetant pas de nouveau four, ni Alice en rapportant son McBook à la pomme.

  • Oh My Bloogness !

    Superbe film, qui fait rêver. Christopher McCandless est allé au bout de son truc… Je n’en dirai pas plus. La société est ce qu’elle est (imparfaite) et même s’il n’était pas heureux et il a pris conscience qu’elle pouvait lui procurer du bonheur quand même.

  • Bôôh +> cela fait tellement plaisir d’avoir ton point de vue car toujours si objectif. Tu exprimes les choses que je pense mais pour lesquelles je n’ai apparemment aucun talent d’expression !

  • Merci pour le compliment ! (en commençant à le lire j’ai cru à de l’ironie, je ne suis pas habitué moi 😀 )

    A part ça, pour en revenir au cinéma, je devrais être en train de voir No country for old men des frères Cohen, mais manque de motivation. Si vous y allez dans les prochains jours, donnez moi votre avis, ça me persuadera peut-être.

  • osmany +> Jusqu’au bout oui … Je pense notamment à ses pensées à la toute fin du film.
    Ce qui est gênant, c’est que comme disait Bôôh, il a du se marginaliser à l’extrême pour trouver son bonheur, se mettre en dehors du système, revenir à une notion de bonheur et de contentement « simple » ! Beaucoup sont ceux qui ont oublié ce qu’était le bonheur comme lui l’entend.

  • Moi msieur moi msieur j’ai la réponse à ma question !!!!

    le bonheur et le contentement simple c’est se lever et aller à la fenêtre le matin et avoir vue sur les Pyrénées sur 120°, et la campagne garonnaise au pied. Un pur délice. Bon pour ça il a fallu acheter une maison et maintenant je dois faire 50 bornes en voiture pour aller où que ce soit, mais ce sont des détails insignes à côté 😉 J’ai bon ?

  • ben moi, je préfère ma vue sur les tours de la Défense avec ce joli petit nuage de pollution autour…

    On dirait des nuages au dessus du Kilimandjaro…

    Que voulais vous, je rêvais de l’Afrique… et de Kim Bassinger…

  • Je suis d’accord; chacun fait à la mesure de ces possibilités et de ses envies.
    Cela participe à une prise de conscience.

    regarde, nous avons un interrupteur à variation….changer les fenêtres…moins de déperdition de chaleur.
    Et là, on va acheter un composteur, un récupérateur d’eau et un incinérateur…Mais tout ça n’est possible car nous avons une subvention de la mairie de Bordeaux…

    Mais bon, chacun voit midi à sa porte…Et pense à ses enfants…

  • raaa

    Après ce film bizarrement je me suis sentie super mal, mais rien à voir avec la culpabilité du consumérisme, ça m’a déprimé alors que j’ai adoré. La dernière fois que j’ai été dans cet état c’était après « Le Pianiste ».

    Sa quête si absolue m’a touché mais quel égoïste bordel, pour ses proches surtout. Se rendre compte à la fin que le bonheur n’est possible que quand il est partagé… bah oui nounouille il t’en a fallu du temps pour le voir!

    Bon jdis ça mais j’ai adoré, j’ai juste eu envie par moment de foutre des baffes à Supertramp!
    Heureusement que les paysages sont superbes, les plans magnifiques et musique parfaite.

  • Moi aussi, un jour j’ai été j

    oui, c’est vrai, je suis un peu plus agé que la plupart d’entre vous… Ce qui me permet d’^étre peut être à l’étape suivante sur le chemin de la vie…

    Comme vous, j’ai eu une époque au cours de laquelle je me suis dit « Mais qu’est-ce qu’il font à notre planète? Qu’allons nous laisser aux générations futures? »… et puis j’ai dû voter une fois « écologiste » pour des élections à la con genre les « Législatives » dans un département où 90 % de la population passe son dimanche à tirer des faisans d’élevage…

    Après, j’ai grandi… vous verrez, vous aussi ça vous arrivera… vous prendrez qq centimètres et des poils pousseront au dessus de votre sexe et sous vos bras..

    Alors je me suis dit « Les patrons, c’est tous des salauds !!! ». Alors j’ai voté Laguiller, comme certains d’entre vous ont dû voter Besancenot il y a peu… Quelle connerie…

    Et puis j »ai grandi… C’est la vie…

    Alors allez y!!! Rêvez mes petits poulets…

    Vous finirez bien par avoir une bonne situation et par voter pour le MoDem… ou pire encore…

    PS : pour Bassinger, l’allusion n’avez rien de sexuel ou physique… elle faisait simplement allusion au film « J’ai rêvé de l’Afrique »…

  • MM : pour Basinger et J’ai rêvé de l’Afrique, j’avais compris. Je n’ai pas vu le film, mais c’est tiré d’un bouquin tout pourri avec une vision de l’Afrique très occidentale qui m’a un peu fait gerber.

    Pour ce qui est de grandir, fais gaffe, à ce rythme le borgne est bientôt sur ton bulletin… 😉

  • +1 avec Emi

    J’ai adoré le film aussi mais Supertramp m’a vraiment gonflé.

    Autant les premières minutes du film sont superbes, la quête intérieure noble et belle, autant le personnage m’est devenu très vite complètement insupportable d’égoïsme, il pu mettre toute cette énergie au service d’une autre cause que la sienne…

    dit-elle planquée derrière son écran d’ordi.

  • Calou +> Penser à ses enfants … oui ça peut aider !!!

    Emi +> Oui, il était jeune aussi le pépère ! Sa réaction est un extrême … mais que faire d’autre ?
    Et en effet, sa leçon sur le bonheur partagé (Thoreau qui a écrit ça je crois) est vraiment à prendre en compte et à assimiler 🙂

    Mr Méchant +> Tu es en effet déjà passé au stade suivant … Nous sommes encore un peu fous-fous !
    Mais ne t’inquiète pas, nous ne voterons pas pire. Certaines convictions ne changent pas, je pense que tu es d’accord avec moi.

    Bôôh +> J’ai beau ne pas toujours cerner Mr M … je pense que jamais il n’arrivera à de telles extrêmités ! 😉

    gé +> Eyh bienvenue ! Je n’ai pas trop axé ma perception du film sur l’acteur, plus sur les idées, les paysages … Du coup c’est vrai que je ne l’ai pas trop ressenti comme toi et Emi.
    Et si tu sortais un peu de derrière ton pécé, qu’on te voie !

  • Bôôh,

    Rassure toi, en ce qui concerne le borgne, il est peu probable qu’il obtienne un jour mon soutien… Autant mettre ma famille dans l’avion ou leur passer le bandeau sur les yeux…

    Mais bon, pour Jean-Marie, je dois reconnaitre que j’ai toujours une bouteille de Champ au frigo… Histoire de fêter l’annonce de son décès…

  • C’est pas bien de souhauiter la mort des gens ! On s’en fout ? Bon ben alors je viendrai trinquer avec toi

  • Dites donc, tout le monde n’a pas la carte illimitée alors vous ne voudriez pas nous dire de temps en temps « peut etre vu en DVD/ à voir au cinéma » ou meme en fin de mois « Si vous ne devez en voir qu’un ce mois ci c’est… » parce que la entre Gone baby gone, into the wild, charlie wilson… HELP

  • Alors pour moi …
    – Into the Wild à voir ABSOLUMENT avant les autres, y compris Sweeney Todd qui paraît il est vraiment bof !!!

    – ensuite je mets Gone Baby Gone parce qu’Alice ne s’emballe que très rarement pour ce genre de films

    – Charlie Wilson en dernier, bien qu’excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *