La plage en Italie …

… ou comment je me suis sentie anorexique pendant 15 jours.
La plage italienne regorge d’énergumènes tous plus étranges les uns que les autres. Prises pour conformité, l’italien arbore fièrement ses formes à outrance et sa pilosité sauvage. Les (grasses) grâces se prélassent au soleil telles des baleines échouées se faisant concurrence pour savoir qui sera la plus (brûlée) bronzée. Trop occupées à se huiler le corps, l’épilation passe à la trappe jusqu’à devenir interdite passés les 35 ans.
L’italien, tel un orang-outan, exhibe sa moquette premier prix trouvée chez Mondial Moquette et ne l’entretien jamais de peur de passer pour une coquette. Souvent absent, lorsqu’on l’aperçoit enfin, c’est à l’ombre du parasol qu’il siège sur son trône de plastique.
Après une longue étude sur place, nous avons pu remarquer que l’italienne est soit grasse dès le début de sa petite enfance, soit, lorsqu’elle est maigre elle le reste jusqu’à ses 16-17 ans pour, ensuite, emprunter le chemin de ses aïeules où les 2 bourrelets minimum au ventre sont obligatoires.
Certains enfants précoces (garçons comme filles) pouvaient être fières de leurs bourrelets qu’ils ne cessaient d’entretenir à force de pizza à 9h du mat’ et de biscuits et glaces à longueur de temps.
Le gras semblant monnaie courante, nous passions pour des anorexiques blancs comme des « mozzarelle ».

11 Commentaires

  • Mais c’est le pied ça!
    rien que pr ça je voudrai y vivre moi… enfin bref vous Y retournez quand pr jouer les mozza??

  • C’est bizarre, c’est aussi à l’encontre de toutes les idées que je peux me faire des italiens et italiennes.
    J’ai toujours pensé que les italiennes étaient des filles minces, brunes, les traits fins, et rafinées…

  • Fressine +> à vrai dire nous n’avons pas soulevé les aspects négatifs, notamment au niveau de la santé, des non remboursements et autres … donc pas prévu d’y déménager, mais pourquoi pas y avoir une maison de vacances ou autre !

    Emi +> c’est sûr qu’on essayera d’y retourner avant les 3 prochaines années, car mon minimum vital est une fois par an ^^

    Céline +> et oui je crois que jamais je ne m’en suis vraiment rendue compte car j’y ai baigné depuis ma plus tendre enfance, mais depuis quelques années je remarque ces différences de poids …
    Du coup j’ai toujours mis mes oscillations de tailles de pantalon sur le dos de la génétique ^^ Mais apparemment mauvaise excuse 🙂

  • oh je vais y aller rien que pour le bonheur d’être la plus mince de toute la plage (et je serai aussi la plus mozzarelle… mais c’est pas grave)

  • On a tenté le Road trip en Italie l’été dernier… ça a été la surprise totale !

    En France, je suis plutôt catégorie confortable ballon de foot, en Italie j’étais Cochonnet contre boules de pétanques.. ben ça fait du bien !

    Etant de peau crème chantilly version nord qui rougit, l’aspect Mozzarel’, je conaissais déjà en France donc pas de dépaysement…

    Mais je crois que nos deux découvertes du voyage… Hmmm… En Italie, on offre le permis (J’ai lu votre post suivant… C’était ça !) et puis ils connaissent pas bien les toilettes… On s’est tapé quand même beaucoup de route et ça nous arrivait souvent de pas trouver un wc accessible (station service ou café) sur des kilomètres, voire de se soulager dans les fourrés italiens !
    Quel dépaysement !

  • De Milan où il fait assez lourd en ce début d’après-midi, après une matinée assez agréable grâce au vent, les italiens du nord sont plus supportable au volant qu’à pied pour l’instant. Petite sieste pour attendre le retour d’un peu de fraîcheur et on y repart.

  • Lyly +> oui dans ces cas là on se sent sacrément canon !!! Même si un peu pâles … ^^ Mais ça reste agréable !

    Denis +> alors là clairement Rome et Florence sont deux villes superbes !!! Pas de plages, beaucoup d’histoire, et elles sont vraiment belles. Je te les conseille … ya même moyen de faire de belles photos ^^

    Chateign +> Héhé! En effet je vois de quel dépaysement tu parles ^^ Bon j’avoue c’est un peu particulier, mais on s’y fait quand c’est temporaire … vous aviez fait quelles zones? Villes?

    Bôôh +> oula il faudra que tu me racontes ça !! Un italien plus agréable au volant qu’à pieds??? Bon ok tu es dans le nord donc ça pourrait s’expliquer ainsi. Mais ne descend pas trop bas alors ^^
    Tu me montreras tes photos, dis, dis? 🙂

  • Pas pris d’appareil photo, la qualité de l’apn du téléphone pas top, donc pas trop de clichés. Du reste Milan n’est pas trop une ville pour touristes (pourtant je n’imaginais pas être autant impressionné en entrant dans la loge de la scala), et les perspectives y sont assez bouchées. Pour les touristes potentiels, préférez Turin ou Bologne, pour les fashionistas pensez à négocier un gros emprunt…

  • On avait suivia la Via Aurelia de Genes jusqu’à Romes en passant par Pise et les villes côtières et en remontant, on s’est fait Florence (Magnifique !) et Milan (On a pas du tout aimé !)…

    Mais j’aimerais beaucoup voir Sienne et Venise donc va falloir colmater la caisse et se préparer moralement à y retourner ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.