Islande – Jökulsárlón, Fjallsárlón et Svínafellsjökull

Il n’est parfois pas besoin, en Islande, de grimper sur un glacier ou de passer dessous pour ressentir une émotion intense et singulière liée à la glace. Jökulsárlón, Fjallsárlón et Svínafellsjökull font partie de ces endroits capables de générer une telle émotion. Le dernier est situé un peu en amont des deux autres mais je les ai bien découverts d’est en ouest, lors de la journée du retour vers Reykjavik.

Le premier, à dire vrai, je l’ai découvert le soir après ma randonnée pluvieuse au Skaftafell. La pluie s’en était allée et la route était bordée à bâbord de grandes dunes semblant cacher quelque chose. Jökulsárlón, me disais-je, à raison. Cela correspondait aux distances parcourues et puis il y avait ce pont au loin. Le pont, c’est la première claque. Il est difficile de ne pas s’y arrêter, bouche béante et yeux humides, devant le spectacle des blocs de glace voguant vers l’océan, sur un lac glaciaire creusé par la fonte du glacier, visible au loin. Tout est dit, dès le premier soir : lac glaciaire, glacier, océan. Phoques, aussi. J’y retournerai le lendemain soir, avec une lumière époustouflante et pléthore de blocs de glace sur la plage de sable noir. Et le dernier matin, parce que. Parce que Jökulsárlón est incroyable.

Un peu plus loin, guère plus à dire vrai, il y a un autre lac glaciaire, Fjallsárlón. Moins connu, un peu moins en bord de route mais tout aussi agréable à voir et presque aussi magique. Il y a même un bonus : une vue légèrement en surplomb du lac.

Dernière étape avant Reykjavik : Svínafellsjökull. Comme son nom l’indique, il s’agit là d’un glacier ! Accessible à seulement quelques kilomètres de la route 1, il offre une vue splendide, entre montagnes, langue glaciaire et fleuve de débâcle. Splendide de bout en bout !

Le temps des glaces est terminé. Celui des paysages incroyables ne l’est en revanche pas car il me reste à vous parler de Reykjavik, mais aussi et surtout de sa péninsule, concentré d’Islande : Reykjanes.

Où dormir à Jökulsárlón ?

J’ai dormi dans cette guesthouse. Belle maison, hôte adorable, possibilité de stocker de la nourriture (attention, peu) dans le réfrigérateur, bon petit déjeuner et également possibilité de manger – froid, interdiction d’utiliser la cuisine – dans la salle commune le soir.

Où manger à Jökulsárlón ?

Aucune idée ! Parce que comme pour le reste du voyage en Islande, j’ai fait mon propre manger chaque midi et chaque soir.

Où boire un verre à Jökulsárlón ?

De même…

Où faire ses courses à Jökulsárlón ?

Supermarché à Höfn bien entendu, sinon à Klaustur ! Faites donc bien attention à faire le plein de victuailles à l’un ou à l’autre avant de vous engager dans le coin.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.