Cyclades – le sud et le centre de l’île de Naxos

Après Amorgos, me voici donc sur l’une des principales îles des Cyclades : Naxos. J’avais quelques doutes et hésitations la concernant, à dire vrai. Je la voyais trop peuplée, trop grande, trop touristique aussi par rapport à mon expérience des îles précédentes. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre en arrivant à Chora, la capitale de l’île. Au milieu de la foule de gens descendant de l’express en provenant d’Amorgos, en voyant les très nombreuses terrasses du front de mer, je n’ai pas été trop rassuré mais je me suis forcé à rester positif.

Première étape : louer une voiture. Naxos est très grande et circuler en scooter peut s’avérer compliqué et long. La voiture apporte un vrai confort sur de telles distances et les quelques rincées que j’ai pris dans les montagnes m’ont convaincu de mon bon choix ! Bref : voiture louée, direction le sud et mon endroit de villégiature pour les trois nuits, Mikri Vigla. De là, j’ai passé une journée et demi à visiter le sud de l’île, un peu comme pour Amorgos. L’autre journée et demi, ce fut du côté du nord et bien sûr à Chora.

Mikri Vigla donc. Plage splendide nommée Partnenos d’un côté, Mikri Vigla de l’autre, sans oublier plus au nord celle de Plaka. La région est magnifique, les plages plus grandes et plus sauvages qu’au nord. Prenez donc le temps d’y passer du temps, en fin de journée, quand le soleil se fait plus doux et disparaît derrière Paros.

Au sud encore, ou plutôt déjà un peu au centre, il y a le temple de Déméter, splendide ruine située sur un plateau entouré de montagnes. Avec une petite chapelle. L’équilibre des religions, dira-t-on. Plus loin, passer à côté de la Tour Bazéros, jolie.

grece-cyclades-naxos-cote-sud-14

La balade vers le centre se poursuit alors en direction de Halki / Chalki. Il faut absolument se balader dans ce joli village de pré-montagne et visiter la distillerie Vallindras qui fabrique le kitron, la liqueur de feuilles de citronnier si douce et bonne qui trône dans ma cave à digestifs.

On file au sud de Halki avec en bel enchaînement : d’abord le joli village montagnard de Filoti, à visiter en balade et ensuite une petite marche en direction de la grotte de Zeus. Oui, Zeus. Avec l’arbre plein de chèvres. Je vous renvoie à la mythologie pour comprendre l’importance de cette grotte sise sur les pentes du mont Zeus sur Naxos !

grece-cyclades-naxos-centre-73

grece-cyclades-naxos-centre-83

Retour quelques kilomètres au nord de Halki cette fois. Quelques mètres après la sortie du village, il y a en effet une belle première balade à faire jusqu’à une splendide et ancienne église orthodoxe, datant du XI-XIIIème siècle, nommée Agios Giorgios Diassoritis. Plus loin, une autre, perdue au milieu des chèvres et des oliviers : Panagia Damiotissa.

grece-cyclades-naxos-centre-42

La dernière de ces églises disposées pêle-mêle autour de Halki, c’est la Panagia Drossiani, datant des VI-VIIème siècles. Incroyable édifice avec ses alvéoles ancestrales accolées au roc et couvertes de fresques passablement effacées mais splendides. Un lieu incroyable.

Avec ses seules églises, sa grotte de Zeus et son ancien temple de Déméter, avec ses plages splendides et désertes autour de Mikri Vigla, Naxos a en une petite journée et demie effacé tous les doutes associés à elle dans mon esprit. Lieu de culture, tant pastorale, agricole que religieuse et lieu de mythologie, l’île mérite définitivement qu’on s’y arrête le temps qu’elle mérite. Bon, son miel et son démentiel yaourt aux trois laits n’est pas pour rien dans mon amour, on ne va pas non plus se mentir.

Où dormir à Naxos ?

J’ai dormi à la Ydreos Studios, dans l’un appartements avec terrasse situé à l’étage du bâtiment principal. Propre, simple, plutôt grand, pratique et bien équipé. Rien à redire et famille adorable pour l’accueil, avec petite bouteille de liqueur familiale au départ !

Où manger à Mikri Vigla ?

J’ai systématiquement bu mes verres et grignoté mes petits plats et apéritifs chez moi… mais la taverne sur la plage de Mikri Vigla a bonne réputation.

Où boire un verre à Mikri Vigla ?

Idem que ci-dessus !

Où faire ses courses à Mikri Vigla ?

Deux petits supermarchés sur place et d’autres dans l’île ! De quoi trouver son bonheur et ses produits locaux. A noter, le sublissime yaourt de Naxos ! Il s’agit d’un mélange unique de trois laits, donnant une texture et un goût splendides. Voir sur le site de la laiterie.

Où louer une voiture à Naxos ?

Je l’ai louée chez Maganaris ! Voiture en parfait état, personnel sérieux et sympathique, rien à signaler !

Tags de cet article
,