Budapest – Walking in the streets

7 jours. Forcément ça laisse du temps pour marcher de point en point, de bâtiment en bâtiment, de visite en visite. Cela laisse aussi du temps pour croiser un des frères Bogdanov le soir du réveillon, lui aussi en quête de restaurant pour la soirée !

Toujours est-il que voici un court résumé photo de ces balades, quelques instantanés plus ou moins intéressants et beaux d’une ville qui m’a charmé, par ses musées, par son Parlement, par son hommage à la Terreur, par ses façades parfois splendides, parfois décharnées et décrépies, par son tramway désuet et dont l’un des exemplaires était illuminé pour la fin d’année, pour sa magistrale synagogue et son mémorial de la Shoah qui m’ont retourné, pour la sublime ligne 1 de son métro, pour la plongée sans fin dans la ligne 2 du métro justement, pour ses Burger King salvateurs, mais surtout, toujours, pour son ambiance, de nuit comme de jour.

Budapest, ville en (dé)reconstruction. En ruines, en fleurs, en pleine forme, on alterne, on se balade, on aspire la substantifique moelle d’une ville qui, au contraire de la grande soeur viennoise, a une âme, une vie active et quelque chose en elle qui me rappelle Porto et sa douceur infinie.

Tags de cet article
, ,

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *