Test produit – Sony Ericsson Xperia X5 Pureness

Je me suis vu confier pendant quelques jours le tout nouveau mobile Sony Ericsson, en vente exclusive chez Colette pour la modique somme de trop d’euros… un mobile « luxe », soit un créneau très particulier sur lequel chaque marque tente avec plus ou moins de succès de se positionner.

Ici, c’est la simplicité qui est mise en avant, « Talk, Text, Time » mais associée à une technologie de pointe et à un aspect assez unique du mobile. Fonctions simples, ce téléphone est fait pour téléphoner avant tout, mais écran unique : LCD… et transparent. Oui, transparent.

Effet « wow » garanti à l’allumage quand vos doigts ou votre interlocuteur apparaissent soudainement derrière l’écran, ce téléphone attire aussi les regards dans le bus ou le métro, objectif atteint donc : un téléphone luxueux, c’est bien censé éveiller l’intérêt.

J’ai donc un peu joué avec ce mobile et on retrouve l’interface classique Sony Ericsson légèrement remodelée pour la partie « menu principal » du fait de la petitesse de l’écran. Revue de détails…

Points négatifs :

  • le manque de lisibilité de l’écran dans certains situations (notamment sur fond clair et en pleine lumière, à savoir « souvent »…),

  • le petit détail qui fait moche : la prise propriétaire pour recharger le mobile qui n’est pas camouflée par une petite trappe plastique… cela dénote !

  • le microscopique bouton on/off sur le dos de l’appareil, difficile à repérer la première fois et guère plus facile les fois suivantes !

Points positifs :

  • la technologie de l’écran… l’effet est impressionnant, clairement…

  • le niveau de finition du téléphone, sympathique avec notamment la partie clavier bien soignée mais je trouve malgré tout un W995 mieux fini avec son aspect métal plus robuste,

  • second effet « wow » avec le clavier qui ne se rétroéclaire que quand c’est nécessaire…

  • l’interface SE que j’apprécie, forcément je l’ai utilisée pendant des années…

  • la petitesse générale du mobile qui tient dans une demie-poche : très fin, très compact, très plaisant au final par rapport à nos monstres à grands écrans !

Au final, on a là un mobile fait pour parler, envoyer des messages et avoir l’heure, autrement dit un retour aux fondamentaux du téléphone portable mais dans un écrin luxueux de tout juste 70 grammes. Soit, je valide complètement ce créneau !

Reste le prix… pas loin de 700€ et en vente exclusive chez Colette donc et quelques défauts avec notamment cette prise de batterie d’une laideur sans nom. Difficile à avaler, même pour l’acheteur compulsif que je suis. Mais bon, le luxe n’a pas à se justifier, il est, point.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *