James Dyson Award 2010 – et le gagnant est…

Je vous en parlais l’autre jour du James Dyson Award et notamment des finalistes dont les projets me plaisaient bien ! C’est finalement un tout autre projet qui l’a emporté et il est ma foi excellent ! (j’avoue que je ne l’avais pas remarqué dans la liste des finalistes…)

C’est donc l’australien Samuel Adeloju avec son « Longreach » qui remporte le concours et la bourse qui va avec ! Le principe : projeter un instrument de sauvetage flottant à longue distance (jusqu’à 150 m) afin de fournir à une personne en train de se noyer un élément flottant le temps que les secours l’atteignent. Prenons l’exemple d’un jeune homme qui s’est aventuré un peu loin en mer pour nager, est soudain pris de crampes et fait signe à la plage qu’il est en danger de noyade… Le temps que les sauveteurs arrivent sur place, il y a toutes les chances qu’il soit déjà au fond de l’eau… Avec le « Longreach », les sauveteurs peuvent lui envoyer une bouée ou un gilet de sauvetage équipés d’une balise qui permettra ensuite de venir le récupérer sain et sauf.

Il fallait y penser ! L’idée est simple, pratique et surtout elle répond à une vraie problématique. Et je cite :

J’ai beaucoup étudié la technologie de propulsion au travers des lance-grenades. J’ai ensuite trouvé un matériau capable de se déployer jusqu’à 40 fois sa taille en seulement 15 secondes sur l’eau. Après 4 mois d’essais et de tests, j’ai trouvé ce type de mousse hydrophobe, qui fonctionnait parfaitement et grâce à laquelle j’ai pu développer Longreach. Il est certain que la reconnaissance du James Dyson Award me donne les moyens financiers et beaucoup de confiance pour développer mon projet et continuer de l’améliorer » (Samuel Adeloju).

Tout simplement bravo ! Et l’idée semble plaire puisque le jeune homme a d’ores et déjà été approché par deux organismes de secours afin de produire son petit bijou d’inventivité !

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.