Dyson, où comment j’ai été aspiré et convaincu

 Jeudi soir dernier, jour pour jour, j'ai été invité au showroom Dyson, à ma très grande surprise. Je ne suis pas un bloggueur influent, je ne suis pas un bloggueur traitant de produits "design" et je ne suis pas non plus spécialisé dans le high-tech … je suis certes ingénieur mais cela n'est pas placardé partout sur ce blog ! Donc voilà, j'étais surpris d'être invité à la présentation des nouveaux modèles de la gamme.
 
Quitte à sombrer dans la justification purement puérile, je vais vous avouer un truc : il y a quelques semaines, Alice et moi avons échangé quelques mails sur la vétusté de notre aspirateur actuel, un vieux biniou datant de Mathusalem (= fourni par ma mère)
Qu'on le veuille ou non, notre boîte mail a été piratée ou bien des ondes positives ont été envoyées chez Dyson puisque je me suis retrouvé en compagnie d'un certain nombre de bloggueurs pour cette présentation.
 
Je vais mettre de côté l'ingénieur qui sommeille en moi et on va faire simple : Dyson … c'est un peu l'Apple de l'aspirateur ! Une image de produit technologique, design, des campagnes de pubs choc, un fondateur charismatique en la personne de James Dyson … etc. ! Bref, du marketing ultra ciblé et ultra performant au service de produits novateurs et assez impressionnants. Voilà pour le côté consommateur "victime" des campagnes de pub du groupe.
Autrement dit, les produits sus-cités semblent s'adresser à un public dynamique, aisé et avide de produits à la fois performants et jolis …
 
Maintenant, j'ai essayé de mettre ce morceau influençable de moi de côté pendant la soirée dans le Dyson Demo … sorte de showroom situé dans les beaux quartiers de Paris … et j'ai remis en route l'ingénieur qui sommeille. J'ai donc fait connaissance avec la team Dyson présente ce soir : direction marketing et produit, DG France … tout le monde était là !
Puis est venu le temps des présentations des nouveaux bébés, alias DC22 et DC24 … Deux (très) jolies demoiselles nous ont montré les avantages en aspirant un bon kilo de farine puis une belle quantité de "poils" d'animaux tout en comparant les résultats obtenus à ceux d'appareils de conception différente. Hum, sans être pro-Dyson à la base, il faut bien avouer que les produits présentés sont plus qu'un cran au dessus de la concurrence en conditions de fonctionnement égales ! Impressionnant.
De plus, sans pitié, on s'est permis de lâcher le DC24 d'un bon mètre de hauteur … tel quel … sans souci. Idem pour le "bol" récupérateur de poussière, lâché depuis le premier étage du showroom … sans dégâts ! Solide, le truc. 
 
Tout en sirotant du champagne et en dégustant quelques coquineries salées puis sucrées, je me suis permis de taquiner un peu mes interlocuteurs sur leurs choix techniques, sur leur image un peu trop "exclusive", sur leurs tarifs … mais aussi sur l'absence de politique "design" de la marque : les produits et leur apparence sont le résultat de leur fonction. Simplement. Ingénierie, point barre.
Et en effet, quand on s'intéresse un peu à la structure de la partie "aspiration" (et du reste), on se rend compte que tout est utile : économie de place, économie de matière, dimensionnement au plus juste … un Dyson, au delà d'être joli, c'est un vrai produit d'ingénieur. Je me permets de vous le confirmer malgré ma microscopique expérience dans ce domaine !
 
Que de compliments me direz-vous ! Non, je n'ai pas été payé. Ni trop nourri ou abreuvé. Cette soirée était bien loin de la pure promotion en aveugle, nos interlocuteurs étaient vraiment curieux de notre avis, de nos réactions, de nos suggestions (publicités, amélioration du site web, opérations de promotion, etc.) … on est bien loin d'une simple opération de promotion …
En fait, la démarche de Dyson est simple : se rapprocher du public pour mieux cibler ses attentes et faire évoluer son offre pour convaincre un panel d'utilisateurs de plus en plus large …
Pas de langue de bois donc, ni de notre côté, ni du leur. Plaisant.
 
La soirée s'est achevée sur une promesse de récupérer un DC22 pour quelques semaines d'essai … car je n'ai malheureusement pas été un des deux sélectionnés qui ont gagné un de ces petits bijoux, tant pis ! Alice et moi attendons maintenant le colis avec une grande impatience ! 
 
Compte-rendu d'essai d'ici quelques temps, d'ici là, voici une petite vidéo de présentation des tests de la bête !
 
 

9 Commentaires

  • Je suis vraiment impressionnée : tu te tapes réellement TOUTES LES SOIREES bloug.

    Chapeau bas,ou chapeau haut, je ne sais plus quoi dire 😉

  • Ben il est célibataire toute la semaine, et où rencontre-t-on de la gentille demoiselle charmante et souriante (le dernier point étant rarissime dans votre ville) ? Dans les trucs commerciaux !
    Vinz mon héros 😀

  • J’en reviens pas que je suis en train de lire la critique d’un putain d’aspirateur 🙂

    Et tu l’as reçu ton machin de compet qu’on ait un film en HD de ton ménage ? ^^

  • Alexiane > Je me contente seulement d’aller à celles qui me font envie. Oui oui … les autres, je les refuse.

    Mamzelle > Cf. ma réponse à Alex ^^

    Bôôh > Je savais que tu me comprendrais 🙂 (et oui, je vais toujours là où il y a de jolies demoiselles pas aigries)

    Alice > En fait, cette vidéo m’a rappelé les tests que je faisais pour Renault à une époque … de rien donc !

    Silphi > On le reçoit bientôt ! et oui il y aura une vidéo … on planche sur le scénario !

  • En faisant mon lourd je te conseille d’éviter scénario à connotation sexuelle…
    Parce que certain(e)s vont vraiment se poser des questions…. :whistle: 😉

  • Je viens d’acheter un D37 animal pro et je suis assez mécontente de ce produit :

    le traineau ne « suit » pas et se cogne dans tout : normal avec le tuyau sur le coté !!!
    le manche télescopique est lourd et trop gros … Les femmes n’ont pas des mains de « mecs »
    l’aspiration est assez bonne, mais je dois reconnaître que mon ancien Nilfix (15 ans) était nettement plus efficace surtout pour les endroits difficiles et le long des murs.

    Bref je trouve que ce produit ne vaut pas son prix… Depuis le temps, les concepteurs auraient pu parer à ces inconvénients.

  • Étonnant comme retour ! Je n’ai jamais été embêté par le fait de traîner un Dyson par rapport à d’autres aspirateurs que j’ai possédés par le passé…
    Quant au manche, mon amie (tout petit gabarit !) ne s’en est jamais plainte même si elle a « souffert » du poids du traîneau, rien à redire pour le reste.

    Côté aspiration, je peux en effet reconnaître la sensation que ça aspire un peu moins à priori mais pour avoir fait des tests comparatifs, les Dyson tiennent le choc.

    Il n’empêche, je fais remonter votre commentaire à Dyson !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *