Terremer …

 … ou la découverte bien tardive d’un grand classique de la Fantasy !

J’ai vraiment traîné sur ce coup, pas de publication en poche et donc pas de volonté à mettre de l’argent dans des éditions un peu plus « luxe », pas vraiment convaincu par le synopsis. Autant d’excuses bidon pour ne pas me lancer dans cet univers becoze j’avais plein d’autres bouquins à lire.

Je viens de trouver le temps de le lire (merci le métro) et de m’en imprégner. Et là vous vous dîtes « mais il ne s’arrête jamais de lire et d’écrire des articles celui là ! » , chose à laquelle je répondrai : « bon ok, 3 articles à la suite, mais bon maintenant je suis à jour dans ce que je voulais vous dire ». Promis c’est donc le dernier pour aujourd’hui de ma part !

Mais revenons à notre mouton, l’univers de Terremer. Pour ceux qui ne connaissent pas du tout, je vous pose rapidement les éléments du décor :

  • un monde couvert d’eau, parsemé d’îles avec un grand archipel central (Havnor) et des marches aux 4 cardinaux
  • de la magie pratiquée par les Mages, habitant l’île de Roke … enseignée comme une science, un art même car il faut respecter l’Equilibre !
  • des dragons … (j’adoooore les dragons)
  • et enfin la destinée, d’un garçon, un chevrier de l’île de Gont, nommé Ged.

Je vous laisse lire ce premier livre pour découvrir les trois premières gestes du monde de Terremer : Le Sorcier de  Terremer, les Tombeaux d’Atuan et l’Ultime Rivage !

J’ai vraiment apprécié ce livre, empli de poésie, de magie « douce » (rien de über spectaculaire genre Harry Potter quoi !), de réflexions sur le pouvoir, l’amour, la destinée, l’équilibre général du monde et à plus petite échelle celui de notre moi. Un livre complexe donc, à placer au même niveau qu’un Seigneur des Anneaux ou encore de A Song of Ice and Fire, un classique donc.

Pour la suite que je vais sûrement acheter bientôt :

  • tome 2 : Tehanu
  • tome 3 : Contes de Terremer (un recueil de 5 nouvelles)
  • tome 4 : le Vent d’Ailleurs où tous les protagonistes sont rassemblés

C’est tout ! et c’est déjà pas mal d’ailleurs ! Si vous voulez plus d’infos rendez vous chez Elbakin pour les présentations complètes des livres.

7 Commentaires

  • J’attends patiemment la sortir du dvd 🙂 C’est le fis de Myazaki qui a réalisé un film d’animation depuis les livres.

  • Voui ! Je ne l’ai pas encore vu, le trait de dessin a l’air magnifique …

    Reste à voir quel livre a servi de base, et comment a été retranscrit l’univers (mais déjà le dragon me plaît beaucoup, on dirait Kelessin dans l’Ultime Rivage pour ceux qui ont lu le livre !)

  • J’ai été déçu par le dessin-animé.
    De Le Guin je te conseille aussi La Main Gauche de la Nuit et surtout « Always Coming Home » désolé je n’ai pas le titre français. C’est un lire à mi-chemin entre recueil de poésie, des nouvelles le tout dans un joli monde.

  • Merci et bienvenue 🙂
    J’ai déjà lu La Main Gauche de la Nuit, excellent en effet ! Je compte d’ailleurs lire un jour tous les livres du cycle (le dit d’Aka etc.)

    Par contre je ne connais pas l’autre, à voir !

  • Ah oui, désolé je ne me suis pas présenté…
    Je lis ton blog depuis que je parcours celui de Pénélope pour ses dessins et son humour.
    En ce moment je lis le dernier de Tolkien (fils) « The Children of Húrin ». Eh oui fan de SF au sens large, on ne se refait pas…

  • Ahhh Pénélope … moment indispensable de ma journée :roll

    Je ne connais pas du tout les dernières prods du fils Tolkien, qu’est ce que ça donne ?

    J’ai arrêté de lire là, mais il faut que je commence le Trône d’Ebène, je ferai un article dès que fini !

  • Le dernier « Children of Húrin » est en quelque sorte une reprise par Tolkien fils d’un thème du Silmarillion, oeuvre assez hermétique. Il a essayé de le rendre accessible à un plus large lectorat.
    Même si ça reste moins grandiose que la trilogie, pour l’instant ça me plaît.

    Pour tout dire, Elrond est l’arrière petit-fils de Húrin. M’enfin, on va pas se perdre dans des discussions philosophiques.

    Bon Trône d’Ebène ! Et à bientôt chez P !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *