Les Gardes Phénix – Steven Brust

 Petit coup de coeur l'autre jour en lisant la quatrième de couverture des Gardes Phénix de Steven Brust. J'y lis une phrase qui m'interpelle : "Magnifique contribution aux aventures trépidantes des siècles précédents" (Locus), les Gardes Phénix est l'hommage personnel de Steven Brust à Alexandre Dumas. Dur de faire plus fort tant l'oeuvre de Dumas est un classique parmi les classiques !
 
La quatrième de couv', là voilà : 
Ils sont quatre compagnons fidèles. Ils ont juré de servir l'empereur et sont entrés comme Gardes Phénix dans la compagnie du capitaine G'aereth. Leur esprit est aussi tranchant que leur lame, et tout aussi dangereux pour leurs ennemis. Khaavren a fière allure, un grand sens de l'honneur et une bonne épée ; Aerich, son meilleur ami, cache un lourd secret ; Tazendra est toujours prête à en découdre, surtout quand les ennemis sont en surnombre et qu'elle peut utiliser ses pouvoirs magiques ; Pel est un Garde en dentelles subtil et rusé, au fait des intrigues politiques… La mission qu'on leur a confiée les mènera aux confins de l'Empire dragaeran, jusqu'aux frontières des royaumes orientaux. Mais en reviendront-ils ? Quand l'acier des épées résonne, c'est tous pour un et un pour tous !
Joli programme non ? Eh bien le livre est à la hauteur sur plusieurs points ! Tout d'abord l'écriture, puisque le livre est rédigé du point de vue d'un historien à la parole légère qui ne se prive pas d'intervenir dans le récit pour présenter tel ou tel aspect de la vie de cet empire et de nos compagnons de voyage. Etonnant au premier abord, on apprécie peu à peu ces petites coupures dans l'action qui viennent éclairer certains points noirs et surtout apportent une touche humoristique supplémentaire au récit.
 
Ensuite, l'action en elle même ! Faite de combats à l'épée, elle est surtout rythmée par des dialogues bien choisis, extrêmement théatraux. Bien plus que l'épée ou que les complots, ce qui nous entraîne dans ce livre, c'est la qualité du dialogue, des réparties, des raisonnements et le caractère de chacun des "héros".
De vrais mousquetaires, indubitablement, et un univers riche, complexe, que j'ai quitté avec tristesse en espérant bien y revenir un jour. Un grand moment de détente en somme, à lire absolument.
 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.