Griots Célestes – Pierre Bordage

  Un petit peu de science-fiction en ce lundi matin avec l'un de mes auteurs favoris : Pierre Bordage. Il s'agit ici d'une paire de livre tout juste éditée chez J'ai Lu (et auparavant en grand format chez L'Atalante) : Griots Célestes : Qui-vient-du-bruit et Le dragon aux plumes de sang …
 
Sous ces titres étranges se cachent deux tomes nourris de l'écriture de Bordage qui y aborde ici une nouvelle fois un thème qui lui est cher : l'extrêmisme et la propension qu'ont les humains à brider leur prochain, à le détruire et à le contrôler.
 
Voici donc la quatrième de couv' du premier tome : 
Un enfant de la planète Jesomine, élevé par des créatures du désert, est recueilli par Marmat Tchalé, un griot céleste dont il devient le disciple. Les griots ont le pouvoir de passer d'un monde à l'autre par l'intermédiaire de la Chaldria, pour maintenir la mémoire des peuples humains dispersés dans le cosmos. Mais, ils sont maintenant la cible d'agressions répétées.
Voici une belle synthèse de l'histoire à venir ! Une succession d'aventures sur diverses planètes, un cheminement personnel de cet enfant très spécial qu'est Qui-vient-du-bruit : violence, désillusions, amour, fraternité, trahisons mais aussi moments de grâce et de découverte … chaque planète étant atteinte par ce dragon aux plumes de sang dont parle le second tome et que l'on nomme aussi l'Anguiz.
Les Griots Célestes ont donc pour mission "imposée" de voyager de planète en planète, de visiter les différents pans de cette humanité éparse, et de leur transmettre la "bonne parole", de maintenir un lien entre ces différentes sociétés, cultures, séparées par les années lumières et par les années de divergence.
C'est ainsi l'occasion pour Bordage de nous prouver son talent de créateur de mondes en s'essayent à toute une pallette de sociétés et mondes possibles : autoritaire, matrimoniale, technologique, désertique, hégémoniaque … chacune d'entre elles montrant finalement différentes sociétés ayant existé sur Terre ou existant actuellement ! Il s'agit donc une fois de plus de nous montrer notre capacité à créer le meilleur comme le pire et d'en tirer des leçons mais aussi de reproduire inlassablement les plus mauvais schémas !
 
C'est ainsi que l'on pénètre dans le second tome, présenté ainsi : 
Seke, l'enfant du désert se sépare de Marmat Tchalé afin de rejoindre la princesse de Frater 2 Löte des Fresles qui l'attend depuis l'enfance, et se prépare à vivre son destin d'homme et de père. Mais son bonheur est de courte durée : il va devoir découvrir le lien secret qui unit la Chaldria au dragon aux plumes de sang et affronter seul le reptile.
Car oui, l'accueil des griots est de plus en plus froid, violent … et Seke va finalement devoir affronter sa destinée unique et tenter de déloger ce dragon du coeur des hommes. Le livre est là un peu plus lent, un peu plus axé sur l'évolution de la communauté des griots et de la relation maître-disciple … et dont on voit arriver la fin mais qui reste néanmoins indispensable à la cohérence de l'ensemble (tome 1 + tome 2).
 
Bref, c'est du Bordage = c'est parfaitement écrit, parfaitement humain, parfaitement dépaysant … c'est du bonheur en lignes et je ne saurais que TROP vous le recommander, une fois de plus !
 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *