En balade à Minerve

Dans la foulée de mon articles “Balades” précédent, voici la suite de mes courtes pérégrinations dans l’Aude, région qui comme je vous le disais regorge de trésors architecturaux. Le pays cathare est riche d’anciennes cités et villages médiévaux qu’il faut absolument découvrir au gré de flâneries dans les paysages désertiques de l’arrière-pays. Si l’on traverse ainsi villages plus ou moins déserts et collines entrecoupées de gorges appelant à la randonnée, on tombe aussi sur des endroits encore plus exceptionnels, comme Minerve par exemple.

Minerve, inscrit sur la liste des plus beaux villages de France, vaut son pesant de kilomètres parcourus pour y accéder et mérite qu’on perde quelques litres d’eau en arpentant ses ruelles et ses gorges. Installée sur son piton rocheux depuis le IXème siècle, théâtre d’un siège terrible au XIIIème siècle pendant la chasse aux cathares, Minerve impose le respect et fait naître des sourires émerveillés tandis qu’on sirote un petit verre de vin à l’ombre des arbres.

La descente peut se faire du côté de l’ancien puits, détruit en son temps par la catapulte de ceux voulant remettre les cathares dans le droit chemin de la foi catholique. On croise alors quelques brins de lavande, on observe le lit à cette époque asséché de la rivière qui baigne les flancs de la cité. Commence alors une balade au pied des remparts moyenâgeux, l’œil toujours fixé quelques mètres plus haut à la recherche de détails.

Mais quel est donc l’intérêt de descendre et donc de s’infliger la remontée sous un soleil en pleine forme ? La réponse c’est le “pont naturel” situé au pied du pont donnant accès à la ville. Cette grotte magistrale a été forée par l’eau qui y déboule à flots en saison et sa traversée est impressionnante, au delà de la fraîcheur bienvenue. Au débouché, les parois du canyon donnent la mesure du gigantisme de la grotte tandis qu’une autre, moins grande, pointe le bout de son nez à quelques mètres de là. Les gorges semblent se prolonger à l’envi, véritable invitation à la randonnée mais ce sera pour une autre fois.

Conclusion : si vous êtes de passage dans la région, vous avez intérêt à avoir une très belle excuse pour ne pas vous rendre à Minerve afin de profiter de sa beauté…