Charente-Maritime – visite de Saint-Pierre d’Aulnay-de-Saintonge

Dernière journée de ce retour en Charente-Maritime et un certain dilemme s’abat sur moi : rentrer tôt ou bien rentrer tard ? La météo, pas forcément très fameuse les jours précédents, est bien évidemment au beau fixe alors que je dois filer retrouver les nuées parisiennes.

Le compromis est trouvé : remonter doucement vers le nord-est et la capitale, mais en visitant quelques jolis lieux des alentours de Saintes, à savoir la Saintonge. J’ai au programme quelques lieux emblématiques : l’église Saint-Pierre à Aulnay-de-Saintonge, le château de Dampierre-sur-Boutonne, Saint-Jean-d’Angély et quelques autres…

Finalement, une nouvelle fois, un réveil tardif et un départ poussif m’amènent à privilégier un seul et unique lieu avant d’affronter les inévitables bouchons de la Pentecôte. L’église Saint-Pierre, à Aulnay-de-Saintonge. Un nom à rallonge pour de vieilles pierres, classées Unesco. Oh ?

En arrivant du parking (vue ci-dessus), on se dit qu’on fait effectivement face à un superbe bâtiment religieux. Jalon du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, elle révèle sa beauté au niveau de son portail, richement orné et superbement restauré.

A gauche, la crucifixion de Saint-Pierre, superbe avec sa part d’art musulman. Côté tympan droit, de la polychromie se laisse entrevoir, incroyable après plusieurs siècles ! L’église était ainsi intégralement peinte, inimaginable aujourd’hui alors que nous sommes habitués à ces édifices de pierre vêtus.

Enfin, au centre, un portail superbe et d’aussi remarquables voussures, mais le clou du spectacle se situe au niveau du portail sud. Chaque pierre accueille une figure sculptée. Des prophètes, des vieillards, un âne à luth, une bête dévorante et ainsi de suite. Le bestiaire est phénoménale et dans un état de conservation stupéfiant. On passerait des heures ici à scruter chaque détail !

L’intérieur n’est pas vraiment en reste avec une voûte en berceau brisé bordée de couloirs latéraux, offrant une lumière diffuse sur les superbes chapiteaux ouvragés et là-aussi parfaitement conservés. C’est superbe, de bout en bout ! On comprend définitivement pourquoi, à l’intérieur comme à l’extérieur, l’église Saint-Pierre a bénéficié de ce classement prestigieux qu’est celui de l’Unesco.

Départ. On ne manquera pas en partant une balade rapide dans le cimetière médiéval, offrant de belles vues sur la nef joliment décorée de l’église Saint-Pierre… et je ne manque pas l’occasion de vous inviter, vraiment, à vous arrêter dans ce petit coin perdu de France, la Saintonge. La région est si riche, si riche ! Vivement la prochaine fois !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.