Cantal – visite du château de Pesteils Polminhac

Pour terminer ma journée initiée aux abords du Lioran et pour bénéficier également du retour du soleil sur le massif cantalien, il fallait un joli lieu à visiter pour continuer de m’en mettre plein les mirettes. Le candidat, en vallée de la Cère était tout trouvé, évident : le château de Pesteils Polminhac.

Sis dans le village sus-nommé (Polminhac, pour ceux qui ne suivraient pas), le château de Pesteils est un curieux mélange de médiéval et de « moderne » puisque né forteresse au XIIIème siècle et transformé en château de plaisance au gré de modifications aux XIVème et XVIIème siècles.

En arrivant sur les lieux, la voiture sagement garée sur le parking isolé de la propriété privée, on découvre effectivement un curieux assemblage, mêlant donjon d’origine – séparé du corps du logis – et tours et bâtis plus modernes. Le tout est assez austère puisque bâti avec la pierre régionale et est ceint d’anciennes douves, le tout dominant la vallée depuis une arête rocheuse. Forteresse, disions-nous.

La visite commence sur l’esplanade, remarquable. On est tenté de ne point regarder le château tant la vue sur la vallée de la Cère est superbe. Il faut toutefois se retourner pour savourer le château de Pesteils, resplendissant sous le soleil. Le jardin bien taillé, un grand arbre pour rendre la vue plus spectaculaire et ces innombrables tours surplombées par le donjon… quelle allure !

Il est temps de passer à l’intérieur car ce dernier n’est pas en reste. J’ai eu la chance d’avoir l’autorisation de faire des photos, étant pour ainsi dire seul sur place en cette période. La muséographie est soignée, tout comme les explications fournies à l’accueil et que l’on transporte avec soi lors de la visite.

Après le grand hall, massif et la salle des gardes, joliment décorée, on découvre un joli petit salon superbement meublé et décoré de bois peints. A l’étage, après ces meubles et décors remarquables, on trouve des chambres Louis XV elles-aussi superbement peintes !

Enfin, pour ne rien gâcher, on accède enfin du donjon médiéval, avec ses fresques, sa chapelle intimiste, son rappel à l’histoire avec de vieilles lettre illustres et enfin, sa vue incroyable depuis le chemin de ronde.

En bref : le château de Pesteils Polminhac est une merveille pour ainsi dire absolue, remarquablement entretenue et mise en lumière pour ses visiteurs. Chapeau bas.

 

Tags de cet article
, , , ,