Ze Molecule : Ze buzz sexuel et funky

 Bon. Je suis en retard, très en retard même … la faute à ma franchise. Vous avez surement entendu parler ces derniers jours de Ze Molecule, une sorte de produit un brin étrange qui transforme les gens en … obsédés sexuels ? Oui, on peut le dire.
 
On m'a tout d'abord envoyé une première vidéo … puis une seconde … puis une troisième. Silencieux, j'ai mené mon enquête, j'ai été intrigué par les vidéos, par ce mélange de buzz et de sous-entendus très explicites. J'étais bredouille même si quelques éléments m'avaient un peu effleuré la rétine et mis sur la bonne voie.
Sauf qu'entre temps, un trublion a révélé la source du buzz et rendu publique l'information capitale ! Je savais alors quel était le but recherché … 
Et bon, pour être tout à fait honnête, disons que je ne suis pas la cible idéale de ce type de produits … Du coup je me suis dis que je n'allais pas buzzer sur ce truc. Et j'ai été franc et j'ai décliné la proposition.
Fort heureusement pour moi et pour vous, la divine demoiselle de l'agence responsable de ce buzz m'a convaincu d'en parler un petit peu, non pas d'un point de vue produit, mais d'un point de vue vidéo et objets reçus. Car il faut bien l'avouer, ils ont fait fort et c'est tout à fait à leur honneur !
Donc, on va commencer par la toute première vidéo qui est à mes yeux la meilleure …
La suivante était à mes  yeux un peu trop caricaturale
Mais riche en informations … Je vous invite à jeter un oeil aux différentes protubérances capilaires des acteurs … Réfléchissez … recoupez avec la première vidéo … Oui. On peut le dire. Les gens qui ont une activité sexuelle débridée … sont bien coiffés. Hum. Troublant isn't it ?
On finit par une troisième vidéo …
J'aime beaucoup le côté REC mais finalement, cette vidéo n'apporte par grand chose par rapport à la précédente … si ce n'est qu'on y voit une fille bien coiffée à moitié nue. Hum. Bon, c'est suffisant en fait, pour les garçons je veux dire.
 
Bon, je ne sais pas vous, mais parler de cheveux et de relations sexuelles, je trouve ça quand même pas mal osé et explicite (mot redondant, je sais) … J'en ai été d'autant plus convaincu quand j'ai reçu le paquet suivant hier soir (en retard par rapport à tout le monde, le Marais est semble-t-il un bout du monde !) :
Oui, vous ne rêvez pas. Un livre très orienté (la collection est jouissive, on vous la recommande), un string (que je porterai si vous êtes très sages, tout mail adorable sera considéré à sa juste valeur et une preuve photographique pourra être demandée) et puis plein de jouets pour le bain … Hum. Définitivement, cette campagne de buzz oscille entre sexualité débridée et côté funky !
Qui peut bien être à l'origine de tout cela … Des accessoristes ? Des marchands de latex ? Des clubs échangistes ? Du gel lubrifiant ? … Rendez-vous le 29 mai pour un compte-rendu un peu plus détaillé et j'espère encore plus débridé.
 

4 Commentaires

  • La divine demoiselle te remercie et vu ton post aussi fou et débridé que cette molécule, il aurait été réellement dommage que tu n’en parles pas même si c’est pour donner des messages subliminaux à tes lecteurs… alors toi aussi tu penses avoir trouvé? Eh bien réponse le 29 mai… A bientôt

  • C’est pas vrai, HerbalEssence (ou un concurrent) refait le coup de vendre du shampooing avec du cul ? Vive l’originalité… heureusement que ces marketeux ont de jolies filles pour compenser.
    On aurait préféré des photos d’Acia plutôt que de toi en String (ou encore mieux, des photos de la divine demoiselle et des photos de toi en string, je ne suis pas sectaire)

  • Acia > Merci et oui je pense avoir trouvé … mais rendez-vous le 29 oui 😉

    Bôôh > Tu verras … ^^
    Pour Acia, ou moi, ou les deux, on verra ça le 29, je vais négocier. C’est bien parce que c’est toi ! (tu te démerderas pour calmer Alice, merci)

  • ^^. Après relecture j’opterais plutôt pour le gel, mais on reste dans le domaine capilaire avec du cul pour vendre tout et n’importe-quoi.
    (c’est triste d’avoir du temps à perdre à lire ce genre de billets quand-même… vivement que j’aie du boulot, ou plutôt vivement que je fasse le boulot que j’ai)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *