Verre Volé et Crieurs de Vin

Mardi dernier, Thierry Richard, des Chroniques du Plaisir nous a gratifié d'un article sur une des adresses qui nous faisaient terriblement envie à Alice et à moi-même … Le Verre Volé.
 
Pour vous resituer un peu le contexte, lorsque nous sommes partis de Troyes à la fin du semestre dernier (juin donc), nous avons découvert très tardivement ce que l'on peut appeler l'une des meilleures tables de la ville ! Ce restaurant / cave à vin se nomme Aux Crieurs de Vin et c'est du bonheur à l'état pur : imaginez un soir d'été, en terrasse sur la place Jean Jaurès avec un concert en fond sonore léger, des plateaux de charcuterie et de fromages parfaitement affinés … accompagnés de vins naturels et bio … (dont un Arbois Pupillin phénoménal) ! Voilà. Vous avez compris.
 
Les tenanciers fort sympathiques et passionnés nous avaient alors conseillé, sachant notre départ pour la capitale, d'aller faire un tour au Verre Volé, établissement "frère" …  
 
Arrivés à Paris, nous avons tenté d'y aller plusieurs fois : trop tôt, plein, pas ouvert le lundi … nous avions finalement mis de côté l'idée et remis à plus tard notre visite. Jusqu'à l'article du fin gourmet évoqué en tête d'article.
L'occasion était trop belle d'emmener Carolina découvrir une vraie gastronomie française, agrémentée de toute la culture vinicole de notre pays !!! et si en plus nous pouvions ravir nos propres papilles, cela n'en était que trop opportun. 
 
Table réservée, promenade le lond du Canal Saint Martin pour rejoindre notre objectif … Après un court moment de traduction de la carte, nos entrées étaient commandées et pour nous faire patienter, un verre de Douceur Angevine … Fabuleux … N'étant pas sommelier, je ne me risquerai pas à détailler mes sensations, mais ce verre était un vrai régal (4€ le verre, 11€ la bouteille à emporter).
Bref ! Les entrées donc : calamars dans leur encre avec chorizo pour Carolina … terrine en croûte au foie gras pour Alice … et les fameuses huîtres "Utah Beach" évoquées par Thierry dans son article.
J'ai goûté les deux entrées des demoiselles … c'était délicieux … mais ces huîtres, je n'en ai tout simplement jamais mangé d'aussi bonnes ! Un pur délice. J'aurais dû en prendre une douzaine ! Le tout arrosé d'un Morgon "juste ce qu'il faut" (17€ la bouteille à emporter, 24€ sur place)
 
Niveau plat, les filles n'ayant pas trop faim … elles ont pris un plateau mixte fromage-charcuterie avec une rallonge de fromage (Alice … hum hum) ! Quant à moi, j'ai opté pour le plat du jour : Blanc de poulet cuit "vapeur" au safran, avec salade sauvage et purée maison …
Mes papilles en frémissent encore …
 
Et enfin, pour le dessert, une faisselle et son miel bien artisanal … et un retour sur le vin servi en apéritif, pour faire couler tout ce sucre vers le paradis des aliments !
 
Temps de partir, après un dernier regard sur les murs couverts de bouteilles (le choix est grand, trop grand !) et sur les petites tables sans prétention … une ambiance et un service conviviaux à souhait ! 
 
100€ pour nous 3 … un compte-rond, pour un ventre tout aussi rond, et l'esprit joliment embrumé par ces doux breuvages … A refaire très vite !

Le Verre Volé (restaurant et vente de vin)
67, rue de Lancry 
75010 Paris
0148031734
 
Le Verre Volé (vente de vin uniquement)

38, rue d'Oberkampf
75011 Paris
0143148896
 
Aux Crieurs de Vin

4-6, place Jean Jaurès
10000 Troyes
0325400101