PH #2

Il fallait bien une suite à cet épisode des pieds de chaises en forme de vaches, et d'ailleurs en y réfléchissant bien j'ai mal pour les vaches moi.

Quoiqu'il en soit, je me suis lourdée. J'ai un peu inversé les articles, parce que selon moi cet aspect de PH que je vous ai présenté la dernière fois n'est pas suffisamment représentatif de ce qu'il est. Alors je n'ai pas voulu gâcher les choses, mais logiquement quand on apprend à connaître PH, la première chose de laquelle je parle est purement sexuel : sa queue.

Déjà PH il est grand. Mais grand, très grand, plus grand que moi, et encore plus grand que Vinz. C'est dire s'il est grand, non ? Et depuis peu PH il est chauve, non pas qu'il soit malade ou qu'il l'ait été, mais PH il a décidé de se raser le crâne pour éviter de montrer aux demoiselles sa calvitie naissante … même qu'en Chine on le prenait pour Zizou ! Et bien oui, PH n’est pas n’impote qui, il a passé 6 mois à Hong Kong et 6 mois en Chine. Mais ne croyez pas que je suis ici pour vous blablater sur sa pilosité, parce que si c’était le cas nous n’en aurions pas fini … Mais mine de rien c’est quand même important, parce que sinon il va me dire que je ne parle pas assez de lui, alors comme en plus ça me fait un lecteur de plus, j’ai pas intérêt à perdre mon 10ème lecteur !

Et j’avoue même qu’il m’a un peu forcé la main pour cet article car il ne respecte pas ma ligne édito inexistante

Donc là déjà tu as un peu le tableau sous les yeux. Quand j’ai vu PH pour la première fois, j’ai vu un grand, à moitié chauve, beau goss (j’ai pas eu le choix que d’ajouter ça, il a insisté). Puis ensuite en faisant connaissance j’apprends son âge, ce qu’il fait dans la vie, d’où il vient … et là BAM il me parle de sa queue ! Oui, oui vous oyez bien ! A la base je n’écoutais pas vraiment, ou juste d’une oreille histoire d’être polie et à l’entente du mot « queue », mon cerveau est sorti de sa torpeur.

Je ré-analyse la conversation, regarde ma montre pour vérifier que je n’ai pas été tansportée dans une autre dimension, et me rend compte que je m’étais arrêtée à « et t’habites où, sans être indiscrète ? ». Sa réponse à lui, vous voulez l’entendre ?

Lui : « à La Ferme de la Queue »

Moi : « hein ? Quoi ? » et je pouffe de rire comme une gamine de 3 ans qui entend le mot caca.

Lui : « oui, oui j’habite à la ferme de la queue, promis ! »

Moi : « ah, pardon c’est sorti tout seul, m’enfin c’est quand même bien marrant comme nom »

Preuve à l’appui, comme vous pouvez le voir sur la photo. Ainsi, lorsque je présente PH à une nouvelle personne, je n’omets jamais de dire « Hey tu vas rire, PH il habite à la ferme de la queue. Hein ? Ca ne te fais pas rire ? Puaa t’es trop nul »

PS : ne me demandez pas pourquoi qu'il y a un cheval sur la photo, quoique j'ai tout de même ma petite idée … Ah oui, et aussi ayez pitié de moi, j'ai écris cet article à genoux dans le hall afin de mieux capter la connexion … pfuiiii que c'est nul d'être pauvre parfois ! 

 

7 Commentaires

  • Annelise +> parce que je ne me lève pas à 5h… tu ne les prépare pas à l’avance les articles ?? ^^

    Lénia +> et bien selon PH on appelle cela la ferme de la queue car c’est celle qui se trouve au bout du village, en queue de village en somme. 🙂

  • non mais ça va pas ? se lever à 5h ! Non mais je voulais dire, au moment où tu écrivais là, tu pouvais le faire assise hors connexion, et hop ensuite aller dans le hop choper la connexion pour le poster 🙂

  • ca me rappele un pti bléd qui s’appele Montcuq :confused: : que c’est beau la France de l’interieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *