Open Babolat Blogger – Veni, Vidi, non Vici !

Samedi dernier, j’étais invité par Babolat à tester mes compétences tennistiques, comme je vous l’avais annoncé quelques jours auparavant ! Au menu : le test des nouveaux modèles Babolat en compagnie d’une vingtaine de blogueurs plus ou moins doués mais tous intéressés par ce sport… Aéropro Drive, Aéro Storm Tour, Aéro Storm, Aéropro Lite ou encore Pure Drive, que de beaux modèles haut de gamme qu’utilisent Nadal, Clijsters, Roddick ou encore Safina, du lourd en somme ! Allions nous en montrer dignes ?

Pour ce qui me concerne : la réponse est non. Franchement, après quelques années sans pratiquer le tennis, mon jeu n’est plus là. Et quand bien même il m’en serait restée une once, elle est totalement polluée par ma pratique nettement plus régulière (et encore…) du badminton et du squash ! Beaucoup d’accélération du poignet qui ont envoyé les balles partout sauf de l’autre côté du court !!!

Pauvre Fanny qui a eu la malchance de m’accompagner dans ce premier match face à Côme et Damien, autrement plus aguerris aux joies de la balle jaune ! Ne parlons même pas de ma propension à balancer pas mal de force dans la raquette, comme si la balle était un volant ou encore une balle de squash ! Une balle de tennis : il n’y a pas besoin de cogner pour que ça « parte »… Dure leçon, dure leçon !!!

Bon, toujours est-il que je me suis bien marré et que j’ai trouvé dans l’Aéropro Lite (et non pas apéro, cette fois) « ma » raquette, me permettant d’avoir un peu de toucher et surtout un peu plus de contrôle. Bon… aussi bonne soit cette raquette, je vous jure que j’ai tout sauf fait des miracles ! A noter, un joli revers croisé, rien de plus… c’est toujours ça de pris !

Qu’il est loin le temps où je jouais à peu près bien au tennis… vite rendez-moi une raquette de badminton !!! D’ailleurs, en voilà une idée, un petit tournoi de badminton organisé par Babolat ? Le volant est dans leur camp, mais ils feraient de moi le plus heureux des hommes (j’exagère à peine) !

Bon, bilan ça valait le coup de se lever à l’aube pour aller taper quelques balles en compagnie du poto Osmany, de Fanny et des autres qui ont brillamment relevé le challenge de se remettre (ou de faire, pour les plus sportifs) au sport de bon matin ! Et puis certains ont un bon petit coup de raquette, la finale fut rythmée à souhait, quelques beaux échanges mais on a du boulot avant de balancer des lift comme le fait Nadal tiens…

Bref : le tennis, pour moi, ça va rester à la télé, la leçon a été bien trop rude cette fois !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *