Kezako la médiocrité ?

Je suis tombé là-dessus ce matin en consultant ma petite liste de flux RSS … Le site de Libération, ECRANS , que je ne saurais que vous conseiller pour ses excellents articles, a publié cet article que je vous invite à lire avant de lire mon papotage d’amateur …
Bon. Mes réactions à chaud à cet interview … Nan parce que bon, c’est pas qu’il pète un peu plus haut que son cul le monsieur, mais un peu quand même.
Alors, certes c’est un mec super connu, certes c’est un mec qui a réussi beaucoup de choses qu’il a mises en place. Certes aussi c’est un expert dans son domaine et j’avoue qu’on ne peut PAS lui donner tort.
OUI, le Web 2.0 … c’est pas toujours la joie. Ya qu’à lire les réactions des lecteurs du Nouvel Obs sur certains articles, ou ceux de Libé. Ou encore les commentaires sur certains blogs … ou encore les commentaires de certain(e)s chez Pénélope … ou bien encore les articles de notre blog … sans même parler de tous ces blogs de filles que je lis avec plaisir … pour se rendre compte que l’internet ne vole pas très haut. Mais bon, tout cela, c’est pour le fun non ?
Donc, il veut QUOI le monsieur ? Qu’on fasse des dissertations en permanence ? Qu’on plaide pour de graaaandes causes perdues d’avance ? Qu’on fasse montre d’un goût assuré ? Qu’on soit des puits de science insondables ?
Sérieusement, je pense que ce très cher monsieur a avant tout oublié que la majorité de la population mondiable ayant accès au net … ne dispose pas forcément d’une intelligence hyper développée (moi le premier), ne dispose pas non plus des moyens de faire une bonne critique … ou tout simplement n’a pas eu une éducation digne de ce nom !
Bref, internet et le web 2.0 sont à l’image des gens qui les fréquentent : des gens “normaux”, “moyens” … Autrement dit des amateurs. Oui Monsieur Keen, tout à fait, des amateurs.
Après, je partage une partie de vos idées … Certains se prennent un peu trop au sérieux, ils sont un peu trop sûrs de leur fait … Le danger est bien réel à ce niveau là, pas de doute. Mais vous voudriez qu’internet redevienne un lieu de “vraie” culture, un lieu de science “exacte” , de connaissance “véridique”
Difficile à faire si ce n’est en contrôlant à outrance … chose quasi impossible à faire dans cet ultime espace de liberté quasi totale. Car c’est ça, les blogs, le journalisme citoyen et autres phénomènes en expansion : une forme de liberté.
De là à en faire une idéologie … il n’y a en effet qu’un pas, que comme vous je ne franchirai pas !
Mais bon, on aurait peut être du vous dire que pour la majorité des personnes … culture, connaissance, savoir … celà ne vaut rien, l’essentiel est ailleurs.
D’ailleurs, lectrices et lecteurs ? Vous en pensez quoi, vous, de cette interview ?