Beaubourg

Pour continuer dans notre culturalisation de nous même, je suis allée hier après-midi au centre Pompidou. Je l’ai longtemps longé, admiré de loin, j’en ai même fait le tour plusieurs fois, mais jamais en 6 mois je n’y suis entrée …
 Pour ceux qui ne connaissent pas (même de l’extérieur) voilà Beaubourg (y clique pour agrandir), que j’appelle personnellement “le Pas Que Beau”, oui là il faut être très futés pour comprendre le petit jeu de mot du “Paquebot”
L’intérieur est très sympathique, mais reste dans le même style que l’extérieur, donc il faut aimer ! Nous avons pris une entrée pour le musée et les expositions : 9€ pour les moins de 25 ans et 12€ pour les autres … là par contre ce n’est vraiment pas donné.
Nous n’avons tout de même pas été déçues, puisque le musée d’art contemporain est très fourni, on y trouve de tout depuis les années 1900 à nos jours. Il faut tout de même avoir une sacrée connaissance de cet art, car toutes les oeuvres ne sont pas expliquées et là on se retrouve face à un objet incompris !
Notamment un tissus en laine gris (y clique !), comportant une croix rouge brodée, et faisant comme s’il recouvrait un piano. Puis au mur la même toile, accrochée, mais comme si on avait enlevé la peau du piano. D’ailleurs cette oeuvre s’intitulait : la peau. Je suis un peu frustrée de ne pas saisir le sens de cette oeuvre, réalisée en 1984.
 Mais ce que j’ai préféré moi, comme d’hab tu vas me dire, c’est le restau. Parce que oui, vers 13h nous avons eu un petit creux, donc nous avons suivi bêtement les panneaux qui nous ont menés vers le restaurant, tout en haut de Beaubourg. Pour ceux qui ne vont à Beaubourg que pour le musée et les expositions, je tiens à vous dire que vous loupez quelque chose !
Oui, le restaurant est cher, mais le cadre est très sympathique, agréable et la vue sur Paris vaut le détour.
Concrêtement, une omelette ça vaut 12 euros et c’est censé n’être qu’un accompagnement de ta viande à 36 euros. Alors je n’ai pas pu prendre de photo (désolée Fressine) parce que j’avais tellement faim que ça m’est sorti de la tête mais pour de vrai c’est très bien présenté, c’est bon, de qualité et copieux ! J’avais une omelette pour 6 personnes rien que pour moi …
 Par la suite, on est quand même allées voir l’exposition de Giacometti, que je pensais italien mais qui n’est en fait que suisse. Mais son oeuvre n’en reste pas moins exceptionnelle. Je la recommande d’ailleurs. Sa meilleure époque selon les historiens serait lorsqu’il s’inspirait des arts etrusques. Son oeuvre la plus connue est d’ailleurs l’Homme qui marche (y clique pour mieux voir).