Jusqu’où va l’amitié

Voilà donc la question que je me pose : jusqu'où peut aller l'amitié ?
 
Cette question je me la pose depuis deux mois, lorsque j'ai repris mes cours dans ma petite ville auboise … j'ai nécessairement retrouvé des gens, certains que je n'avais pas vu depuis plus d'un an, d'autre seulement depuis 6 mois. Quoiqu'il en soit, quand certains restent, d'autres partent, puis reviennent … et bien les choses changent, on ne retrouve pas souvent les personnes telles qu'on les a laissées ! 
 
Et dans tout ce mélange de personnes qui reviennent, qui partent, qui changent et évoluent, il y a ceux qui semblent immuables … Parmi eux j'ai retrouvé une personne qui est proche de moi mais dont je ne me sens pas nécessairement si proche. Une relation sociabilisante, sympathique, mais de là à parler d'amitié sincère, il y a un fossé ! Alors là j'en entends déjà qui me disent que c'est pas cool de parler des gens comme ça, etc … peut être, mais moi s'il n'y a pas confidences je ne considère pas qu'il y ait amitié sincère. Nous parlerons donc d'amitié pur et simple, mais ça ne veut pas dire que je ne tiens pas à elle. 
 
Sachant tous ces éléments, et en y ajoutant une recherche de stage de fin d'étude pour chacune des deux, il y a donc deux amies en concurrence sur le marché des stages. Toute deux cherchant un stage sur Paris, toute deux dans le même domaine, toute deux ayant presque le même parcours … rien ou presque ne saurait nous départager !
 
Mon dilemme est là : est-il judicieux que nous parlions l'une et l'autre des entretiens que nous avons eu ? Que nous nous donnions des conseils ? Ou ne vaut-il mieux pas tout garder pour soi, et être en concurrence loyale ?
 
Mon autre dilemme est là : elle a été contactée par une entreprise à laquelle j'avais prévu de postuler le lendemain (faute de temps la veille lorsque l'annonce a été publiée), et elle a passé un entretien, et elle attent la réponse. J'avais prévu de ne pas postuler, mais le marché est assez fermé … puis-je me permettre de postuler aussi, sachant qu'elle m'en a parlé ?
Sachant que j'ai trois entretiens déjà cette semaine … ? 
 

22 Commentaires

  • Je dirais que tu postules quand même et que tu gardes tout pour toi à l’avenir.

    Les temps sont assez difficiles comme ça pour ne pas se laisser polluer par une relation que tu ne sembles pas considérer comme une vraie relation d’amitié !

    Je dirais autre chose s’il s’agissait d’une vraie amie pour toi !

  • Rho le sale esprit 👿 Bizarre cette façon de penser « pas de confidence pas d’amitié », pour ma part il y a quelques personnes vis-à-vis de qui je ne me confie pas, et qui ne se confient pas à moi, pourtant je donnerait tout pour elles. D’autres en savent beaucoup plus et n’ont pas forcément plus d’importance à mes yeux. Je n’ai pas l’impression que les deux aspects soient nécessairement liés. C’est peut-être plus masculin comme mode de fonctionnement. Il y a une espèce de pudeur par rapport aux gens qui me sont proches, et de ne pas leur imposer mes états-d’âmes, certains de mes choix, sert aussi à préserver notre relation.

    Pour ta question, même si cette personne compte pour toi (sauf si tu comptais faire ta vie avec elle bien sur), ne te prive pas, mais sois franche avec elle. Ensuite, tu n’es pas forcée de privilégier cette piste si tu en as d’autres positives. Tu peux aussi te demander ce qu’elle aurait fait à ta place ?
    Après parler des entretiens, se donner des conseils, tout ça ne change pas grand-chose sur tes chances d’obtenir ou pas un stage, donc tu n’as rien à perdre là-dessus.

  • Fressine +> merci du conseil, au pire je me battrais plus tard avec ma conscience ^^

    Bôôh +> j’ai été en quelque sorte un peu obligée d’écrire ces choses pour nuancer quelque peu mes propos… pas facile de réellement dire des choses lorsqu’un blog est ouvert à tous! Si tu vois ce que je veux dire. Mais globalement pour moi le mot ami a une signification forte et n’est attribuée qu’aux personnes en qui j’ai réellement confiance. Pas nécessairement celles à qui je me confie. Même si du coup je l’utilise un peu n’importe comment. En cela tu as bien raison.

    Dans 6 mois je sais pertinemment que je ne verrais plus certains. Peut être en fera t’elle partie. Bizarrement je suis plus sûre de te revoir toi qu’elle ^^

  • je dirai comme bôôh, tu lui dis et tu postules. Au moins elle sera au courant. Sur le marché du travail, on ne peut pas se permettre ce genre de choses, alors si elle le prend mal, tant pis.

  • Pour le problème du stage je dirais que tu donnes toi même la réponse : vous n’êtes pas suffisamment « proches » pour que tu ais à te préoccuper réellement d’une « concurrence déloyale ». Elle aurait moins de chance que toi, éventuellement, par pitié, mais vous êtes à égalité, alors autant postuler aux mêmes endroits et en discuter ensemble ensuite pour faire un pseudo debriefing qui laisserait penser que non non tu n’es pas une fille aux dents longues qui ne pense qu’à elle. Quand on cherche un boulot ou un stage, on est nécessairement une fille au dent longue qui ne pense qu’à elle (et heureusement).

    Par contre là où je ne te rejoins pas c’est sur cette phrase : [b]s’il n’y a pas confidences je ne considère pas qu’il y ait amitié sincère[/b]
    Là, je ne suis pas d’accord, une amitié sincère c’est celle où tu n’as pas à faire de confidences pour gagner la confiance, si un jour éventuellement le besoin s’en fait sentir, mais de mon point de vu le vrai partage se situe ailleurs dans une amitié. Et on a tellement vite fait d’être parasité par les problèmes de ces soi disant amis qu’il y a rapidement quelque chose de pourri au royaume du secret. Mais bon, c’est mon point de vue, et mes amis les plus proches sont souvent ceux avec lesquels je ne parle que peu de « mes problèmes » et qui me parlent peu des leurs. Trop de considérations les uns pour les autres pour pomper leur énergie. (oui je suis qu’une connasse)

  • AHEUM

    Si elle te fait la gueule parce que tu essaies de remplir ton frigo, alors tu sauras que tu n’as pas grand chose à tirer de cette relation « sympathique » mais sans « plus » 😡

  • oui, je plussoie So long, la confidence n’est pas un critère pour moi. A force d’ailleurs, moins j’en dis mieux je me porte. Mes vrais amis c’est surtout ceux en qui j’ai confiance. Même si je ne leur confie pas mes soucis profonds. 😉

  • Anne lise et so long +> pour ma mauvaise définition de l’amitié, il faut retourner lire ma réponse à Bôôh … nous ne sommes jamais libre de dire tout ce que l’on veut, même sur son propre blog. J’aurais sinon dit des choses certainement ignobles …
    Quoiqu’il en soit je ne suis pas suffisamment proche d’elle pour lui raconter des choses personnelles.

    Dévoiler un peu de soi à quelqu’un c’est lui donner une arme pouvant nous toucher en retour. Voilà en quoi je pense que la confiance et l’intimité est partie intégrante de l’amitié. Celle qu’on ne brise pas pour une paire de chaussure ou pour un crépage de chignon à la con.

    J’ai très peu de VRAIES amies, celles qu’on a pas besoin de voir tous les 2 jours, celle de qui on se sent proche pour autant.

    Mais chacun possède sa propre définition de l’amitié, et plus j’avance dans la vie plus c’est difficile à cerner. Quand on a 10 ans c’est facile, et puis après, ya les mecs, puis les tunes, puis la vie, la carrière, etc … et là c’est drôlement plus compliqué ! ^^

    Et clairement mon amie de toujours ne sait pas tout de moi, et cette part de non dit et de mystères permet justement de souder cette amitié.

  • Anne lise +> oui il faut que je lui dise avant de postuler. A moins que je ne lui dise juste que si je décroche un entretien…? Comment ça je n’ai pas de courage? :p

    SoLong +> elle a limite un avantage sur moi puisqu’elle est partie 6 mois à l’étranger…donc je ne risque pas de lui faire de la concurrence 😉

    Osmany +> Ouep … mais c’est vrai qu’à la base elle m’a un peu présenté la chose comme étant SON stage … alors j’ai peur de culpabiliser si je lui fait concurrence : meme si je ne suis pas prise ^^

    J’ai une anecdote d’ailleurs comme ça où deux potes voulaient postuler pour le meme sujet, et ils se sont disputés et fait la tete car les deux avaient postulé et passé l’entretien, je vous le donne en mille : aucun des deux n’a eu le stage …

  • Alice, je suis tout à fait d’accord sur le fait que se confier est donner une arme à l’autre. C’est bien pour ça que je disais, que perso, amie ou pas, j’en dis de moins en moins. Parce que même les vrais amis, des fois, ils te font mal avec ce que tu leur as confié, parfois par maladresse….:-)

  • :p Oui jusqu’à ce que ton journal tombe entre de mauvaises mains ^^

    Moi je dis que les confessions au curé ça devait être la meilleure méthode, puisqu’il ne pouvait rien dire à personne 😉

  • Je suis peut etre un peu mesquine, mais moi je pense que les amis, ca va, ca vient, et surtout quand ce n’est pas une amitié sincere et profonde, il faut surtout penser à sa pomme. (non mais je suis meme plus UN PEU mesquine la, je suis complétement et carrément mesquine)
    De toute facon, parler des entretiens ensemble ne peut etre que profitable pour vous deux, quant à ta candidature dans la meme boite qu’elle, comme vous vous présentez dans le meme secteur, la situation de « piquer » des entretiens et des idées de postes à l’autre me parait un peu inévitable…non???

  • Alice +> en effet tout ce que tu dis me semble juste. Et ces histoires de copinage se sont confirmées pour moi après le BAC. Tu découvres bcp de personnes qui sont « amis » par intérêt, qui te piétinent pour avoir une meilleure note/meilleur classement, ou je ne sais quoi encore. Rarement honnêtes ou fair play, mais je reste tout de même qqn de gentil à la base, surtout quand les gens ne m’ont rien fait de précis ^^

    Et oui comme nous ne sommes que 20 de notre école à chercher un stage ce semestre, nous sommes en concurrence de tout manière.

    Ce qui me pose problème c’est que globalement j’allais postuler pour un stage, mais entre le moment où j’ai vu l’offre et le moment où je comptais postuler, elle m’a parlé de l’entretien qu’elle avait décroché.

    De toute manière soyons clairs, je n’ai pas vraiment eu le choix que de postuler, puisque c’est mon stage de fin d’étude j’ai envie de mettre toutes les chances de mon côté !
    J’ai juste peur qu’elle le prenne mal. Je n’aime pas affronter les conflits de ce type … ^^ Je suis quelque peu lâche parfois 😉

  • Juste pour répondre à « je postule ou pas !? »
    la réponse est : POSTULE ! Si elle n’est pas prise c’est parce qu’elle n’a pas ce qu’ils recherchent. Et si tu es prise, ça ne veut pas dire que tu as pris « sa » place …
    Voilà, parfois c’est simple, il ne faut vraiment pas mettre des sentiments là où il ne devrait pas y en avoir ! Votre amitié, superficielle ou forte, n’a rien à voir la dedans …
    Ce n’est que mon avis, je n’ai pas pris de temps de lire toutes les réponses, mais sache qu’ayant fait l’UTT, je sais très bien de quoi tu parles dans ton post ! Je sais que quand on « revient » ça fait très très très bizarre …

    bonne journée à toi !

    Lucie (amour et rock’n’roll)

  • L’idéal aurait quand-même été que tu lui dises immédiatement que tu avais postulé pour ce stage toi-aussi (même si en réalité tu t’apprêtais à le faire).

  • Lucie +> c’est ce que je me suis dit aussi, même si ça paraitrait présomptueux de penser que si je postule face à elle c’est moi que l’on choisirais ^^

    Donc j’ai postulé et je verrais ce qu’il en est. En même temps pour elle c’est son seul entretien et elle ne veut pas en chercher d’autre, alors que moi j’en ai déjà 4 … donc voilà !

    Bôôh +> en effet je n’ai pas été maligne sur ce point … ^^

  • Tu as bien fait! je te l’aurais conseillé aussi si une troupe ne l’avais fait avant moi…..
    De toute façon, travaillant dans le même domaine, au même endroit et sortant de la même école cette situation risque de se retrouver plus tard. Alors autant régler tes cas de conscience tout de suite.
    piero

  • Je laisse jamais de commentaire (ou preque), même si je lis régulièrement,mais là ça me rappelle tellement une situation vécue lorsque j’étais à l’iut que je ne peux pas m’empêcher de commenter.
    Pratiquement toute la classe avait postulé pour une entreprise, ont suivis beaucoup d’entretiens, puis au grand étonnement des élèves les plus « populaires » de la classe j’ai fait partie des quelques rares élèves sélectionnés… c’est sûr, ça fait de la concurrence.
    Mais une fois que tout le monde a un stage la concurrence s’efface… jusqu’à la recherche d’emploi !
    En tout cas les vraies amitiés résistent à ce genre de situation, et les simples « camarades » de classe ou de promo sont justes des connaissances avec qui on perd contact une fois dans le monde du travail.
    (désolée d’avoir raconté ma vie)

  • Te prends pas la tête non plus si tu décroches le stage et pas elle. La seule bourde que tu as faites est de ne pas dire que toi aussi tu avais aussi postulé. Et pour l’entretien, précises leur subtilement que tu as déjà vécu sur Paris et que tu as un pied à terre. Ca compte quand même un peu de leur montrer que tu seras dispos dès le premier jour de stage et pas ennuyer par des démarches administratives ou autres facéties en débarquant de province. Bonne chance en tout cas.

  • piero +> c’est vrai c’est ce qu’on me dit de mieux, mais je ne sais pas pourquoi l’idée de « lui piquer » le stage m’embêterai … je suis un peu concon, puisque la concurrence (parait-il) fait l’émulation des troupes ^^

    Lyly +> commenter dans ces cas là est une bonne chose, et je te remercie pour ton avis. En effet là je pense vraiment que le peu d’amitié qu’elle a pour moi va s’estomper quand nous prendrons chacune une voie différente …

    Him +> en effet je pense clairement qu’ELLE ne se prendrait pas la tete. Déjà à la base elle m’a caché tout plein de trucs …

    Angespawn +> ça bizarrement c’est ce que les recruteurs m’ont dit ! Ils remarquent de suite si on habite proche ou pas. Stabilité ou emmerdements ! ^^ J’ai donc bien souligné ce point 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *