Inauguration du Studio 13/16 à Beaubourg

Samedi matin, direction le Centre Pompidou… Une conférence de presse à 10h un samedi matin, je vous jure que ce n’est pas une sinécure mais bon, l’initiative qui allait y être présentée valait le déplacement, j’ai nommé le Studio 13/16.

© Mathieu Lehanneur

Pour répondre à cette question, on a donc commencé par une conférence de presse en compagnie du directeur de Beaubourg, du designer Mathieu Lehanneur, de Lilian Thuram, parrain du lieu et des mécènes et partenaires. Il s’avère donc que le Studio 13/16 est le premier espace conçu et destiné aux adolescents de cette tranche d’âge, une des plus importantes dans notre vie, une des plus structurantes aussi et pendant laquelle beaucoup de nos sensibilités s’affinent et se créent. Et notamment le rapport à l’art et à la création. Le Studio 13/16 se veut donc un lieu de rencontre, d’échange et de curiosité où les ados pourront découvrir des artistes et échanger avec eux. Finalement, cet espace est un peu la continuité des Ateliers destinés au plus jeunes et d’ores et déjà mis en place par Beaubourg. Voilà en « somme » la vocation du lieu, son leitmotiv et je trouve ça carrément brillant.

Passée cette étape de présentation et juste après l’inauguration célébrée par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand himself et sous l’oeil de l’inusable Jack Lang, nous avons pu accéder au lieu en compagnie de la foule des grands jours. Pas vraiment l’idéal pour se faire une idée du lieu, mais il a bien fallu faire avec.

Et qu’en dire alors ? A part qu’il y avait beaucoup trop de monde ? Assez peu de choses finalement tant j’ai du mal à imaginer des ados dans ce lieu, tant je ne visualise pas pour l’instant comment le lieu va pouvoir évoluer et se mettre en place. On va dire que c’est le genre de vernissage qui ne met finalement pas l’endroit en valeur mais je crois en l’idée de ce Studio 13/16 et si la programmation est bien faite, il y a moyen que la sauce prenne. C’est du moins tout le mal que je souhaite à cet espace unique en son genre. Rendez-vous donc dans quelques mois pour un premier bilan que j’espère positif !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.