Snowkart ou waterkart, faîtes votre choix !

Le weekend dernier, ceux qui me suivent sur Twitter ou Facebook ont du lire cette phrase “en train d’essayer de prendre des photos de kart en pleine tempête de neige” … ou bien “en train d’attendre le départ de la seconde course sous LE déluge” … C’était ma vie, en direct d’un des cercles de l’enfer.
Alors, pourquoi passer un dimanche entier (7h > 20h) autour de la thématique du karting, par un froid de canard, puis par une neige alpine et enfin par une pluie diluvienne, alors que j’aurais pu rester tranquillement sous la couette ? La réponse est simple : un ami.
Ledit ami, Johann, disputait une course très importante puisqu’il s’agissait d’une chance pour lui d’intégrer de manière officielle le team Esso Sport, une équipe de pilotes expérimentés et talentueux sponsorisés par le pétrolier et ainsi de voir ses courses en partie financées tout en étant dans une dream-team et donc avoir de belles chances de victoire ! Il faut dire que le petit mec a un bon coup de volant que j’avais pu apercevoir plusieurs fois lorsque nous courrions ensemble (et gagnions ensemble d’ailleurs ^^) !
Bref, c’était pour moi l’occasion de faire quelques photos, depuis le réveil à 7h jusqu’au rendu de la voiture de location à 20h !
Pour le coup, j’avais ramené pas mal de matos, à commencer par un joli téléobjo prêté par Celk, mais surtout mes deux boîtiers : le 10D pour la copine de Johann (photos LA) et le 50D pour ma pomme ! (photos LA)
Le résultat est en dessous … et j’avoue être bluffé par le résultat du téléobjo en stabilisé en série L (un 70-200 f./4L IS) ! Joli rendu de couleurs malgré les conditions dantesques !!! Du froid pour les essais, de la neige pour le début de la première course et ensuite de la bruine et un déluge pour la fin de la première et l’intégralité de la seconde course ! Autant vous dire que je n’ai pas shooté des masses, j’étais d’ailleurs bien frustré ! Mais pensez plutôt aux pilotes … plongez dans une baignoire frigorifiée pendant 6h ! De sacrés furieux oui et la team Esso Sport a particulièrement brillé avec un double sur la première course (jolie victoire Johann ^^) et un combo victoire-6ème sur la seconde, achevée en avance à cause d’une coupure de courant généralisée ! (imaginez de conduire un kart sous la pluie, dans le noir) : soit un joli combo > 1er et 3ème au global ! La classe au vu des conditions de course !
La bonne nouvelle, c’est que le poto est pris dans l’équipe … et que je serais donc peut être amené à le suivre et à couvrir ses courses ! Joie.