Blogueur influent cherche agence ne le remerciant pas

Aujourd'hui, dans le très drôle billet du jour d'Emery, j'ai lu que certains s'étaient essayé à définir ce qu'est un blogueur influent, ce avec pas moins de 11 critères hautement intelligents, quantifiables et en vérité vraiment abscons. Bon, en tout cas, si l'on se tient à leur définition, je ne suis clairement pas un blogueur influent.
 
D'ailleurs, je ne suis en fait pas un blogueur influent, puisque cela n'existe pas vraiment. Hein ? Quoi ? Eh bien oui, comme on ne sait absolument pas définir l'influence, on peut partir du principe qu'elle n'existe pas. Alors, pourquoi ce titre ? 
La réponse est simple : il m'arrive de penser à mon référencement et "blogueur influent", ça marche bien dans Google je crois (quoique je ne dois pas être le seul sur ces mots clés hein).
 
Mais là où je veux en venir, c'est qu'il y a à mon sens un critère assez amusant à rajouter à cette liste non-exhaustive : les remerciements d'agence. C'est simple, les "gros" blogueurs, les "influents", ne remercient que très rarement pour ce à quoi ils ont accès :  invitations, cadeaux, tests de produits, parties fines, voyages, etc. 
Bien sûr, il y en a toujours quelques uns pour le faire, ceux-là font encore partie de la catégorie "humain". Les autres sont simplement de grosses machines blasées et biaisées, cyniques, et que plus rien ne semble émerveiller si ce n'est l'impossible opération de malade qui va t'arracher l'orbite tellement elle est bien.
 
Je m'égare … mais voilà, "remerciements" … le problème est là. Les blogueurs remercient rarement, les agences nous remercient TOUJOURS d'être là, de participer, d'avoir accepté l'invitation, de jouer le jeu, d'être des blogueurs. Pitié, messieurs dames, arrêtez de nous remercier : vous faîtes votre boulot, on fait le nôtre (enfin, pas moi, le boulot, j'en ai déjà un).
Ainsi, même si cela est plaisant, cela m'énerve presque au plus haut point d'entendre un "merci" lorsque je quitte un évènement auquel on m'a invité, choyé, voire noyé de cadeaux, de rencontres et de boisson …
De même, cela me frustre profondément que l'on me remercie d'écrire un article construit et détaillé qui fasse plus de 50 mots ! Oh tiens … voilà un second critère à rajouter à celui concernant les remerciements.
On m'invite, je m'éclate, la moindre des choses est de rédiger un billet digne de ce nom, pas 50 mots lâchés d'une traite, où l'on dit "waouh", "trop bien", "fantastique" et exclusivement ça. Certes, cela prend du temps de rédiger quelque chose d'un peu plus épais, mais si on le fait pas, autant arrêter de bloguer si ce n'est pour soi (l'origine du blog, en somme).
 
La conclusion de cet article bâclé ? Partons du principe que je sois, moi, blogueur quasi anonyme parmi tant d'autres, un blogueur influent. Alors, je définis cette influence par deux critères tout aussi abscons que les 11 inutiles déjà édictés :
  • un blogueur influent ne rédigera pas des billets de 50 mots (toujours les mêmes …),
  • un blogueur influent ne se laissera pas remercier pour sa présence / son compte-rendu, il gardera à l'esprit qu'il a bien de la chance d'être là où il est et de profiter d'avantages auxquels beaucoup n'ont aucun accès (un "gros con" serait tout à fait à propos dans cette phrase),
J'en entends déjà rigoler, je sais que certains vont aller piocher dans mes archives pour trouver de vieux billets "compte-rendu" dans lesquels je ne respecte pas le premier critère … Soit. Allez-y, il n'empêche que j'ai toujours tenté d'applique rce principe à mon contenu.
 
Quant au second critère, ma foi … je crois que j'engueule assez régulièrement mes interlocuteurs en agence pour que ceux-ci connaissent mon point de vue, et cela me suffit bien largement. Quelqu'un pour confirmer (ou infirmer, cela va de soi) ?
 
A bon entendeur, la petite annonce est toujours valable : "blogueur influent cherche agence ne le remerciant pas" …
 

17 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Ping : Basketsminijupe
  • Ping : roycod
  • Ping : roycod
  • Souvenirs souvenirs

    Ah, un bien bel article ça …
    Je me souviens de notre première rencontre : à la soirée Dyson qu’Alice (la mienne, enfin, celle de Spheeris) organisait et au moment de partir, je te remercie, et là, engueulade « Non, mais arrête, tu te rends pas compte, c’est n’importe quoi, c’est le monde à l’envers ». Drole de première rencontre quand même, et puis moi on ne m’avait pas prévenu qu’il y avait des blogueurs comme ça, j’en avais jamais vu.

    Alors moi, je confirme que tu gueules quand on te remercie mais il ne faut pas nous en vouloir, parfois on passe du temps sur des blogs, on envoie des mails, des invitations, parfois des « cadeaux » et rien en retour, et quand on ose « relancer », soit on n’a pas de réponse, soit on a des promesses en l’air … Et un mois après ces mêmes blogueurs viennent quémander « tu veux pas m’ajouter à ton listing stp ? »

    Mais comme tu ne nous fais pas peur, on t’invite encore, et même parfois on te remercie encore …
    (et si pour la prochaine opé qu’on organise tu veux nous remercier en cadeaux, tu peux, on va ouvrir une wish-list)

  • J’ai lu ton article comme on boit du petit lait. Cet article est précieux et retranscrit des valeurs auxquelles je crois, en tant que blogueuse et petite nana qui travaille en agence. Blogueuse il va de soit que j’adore les opé auxquelles je participe et que je suis toujours flattée qu’on ai pu penser à moi, il est pour moi plus que normal de retranscrire ça sur mon blog comme il se doit, et de remercier la personne qui m’a fait confiance. Du côté de l’agence, il m’est vraiment difficile de ne pas remercier quelqu’un qui répond avec enthousiasme et m’envoie l’article d’un lien qui dépasse mes espérances, parce que vraiment, aujourd’hui c’est très loin d’être le cas de tout le monde, du moins dans le microcosme de blogs parisiens. Heureusement il en reste des comme toi qui rendent les journées moins grises !

  • deuxieme fois de suite que je ne suis pas d’accord
    ca commence a bien faire

    heureusement que les agences de com vous remercie de venir a leurs operations de com meme si vous etes bien recu ou que vous ayez des cadeaux…
    c’est qd meme grace a vous qu’elle se font leur gagne pain…

    si ta boulangere ne te remerciait pas quand tu lui achetes une baguette sous pretexte qu’elle t’a fait gouter a un micro bout de brioche, tu lui dirais quoi?

  • Anne Claire > Ahah oui je me souviens très bien de cette soirée, première fois que je « travaillais » avec vous 🙂
    Merci en tout cas de la confirmation. Je sais en effet que certains sont de parfaits c*** (je ne suis pas exempt de défauts, hein), mais bon ce genre d’attitude fait aussi qu’ils finissent pas se griller auprès de tous (quoique certains durent …).
    Bien essayé pour les cadeaux, je vais y réfléchir 😛

    Jen > Attention, je ne cherche pas non plus à dire que je suis parfait ! J’ai surement déjà eu une attitude un peu limite avec certains mais je m’efforce d’établir une relation « normale » et « humaine » avec les agences, cela me parait nettement plus sain.
    Cela vient aussi peut être du fait que je ne bosse pas dans la com’ et que le blog n’est pour moi qu’un amusement dont je n’espère pas vivre …

    VinZ > 😛
    (et arrête d’essayer de me piquer mon référencement avec ton compte Twitter, toi !)

    narcaje > Ahah ! Au moins tu lis et tu commentes, je te fidélise !
    Il y a remerciements et remerciements. Ce que j’apprécie, c’est quand le remerciement est sincère, humain, pas servile, même si nous sommes en effet une partie de leur gagne-pain.
    Et inversement quand je remercie une agence, ce n’est pas en mode « lèche botte », c’est en étant conscient que je n’aurais pas forcément pu faire ce qu’ils m’offrent et que j’ai quand même bien de la chance car tous les blogueurs n’ont pas des opés qui tombent tous les matins !
    Ensuite, ta comparaison avec la boulangère n’est pas viable puisqu’à la base, je n’achète rien aux agences, ce sont elles qui me démarchent, je ne « débourse » rien si ce n’est mon temps.

  • Requêtes google par mois pour
    blogueur influent : 140 (avec les variantes avec ou sans s, tu doubles)
    influent : 4 400
    -> traduction : c’est que dalle. Change donc de mot clé 😉

  • J’espère bien qu’elles te remercient. Entacher votre réputation, qui n’est déjà pas bien belle, en copinant avec cette sale engeance que sont les pubards, ça mériterait même qu’ils vous tendent le fion. Bande de corruptibles moins que rien.

    (je n’avais rien de bien sérieux à dire, alors tant qu’à faire…)

  • La boulangère, si elle te montrait ses grosses miches, tu ne lui dirais pas merci?

    Moi, crois moi que je lui montrerais dare dare ma baguette… celle qui est magique…

  • Ping : EDOLONE
  • Xu > Je me disais aussi … Une idée ? (blogueur influent nu, c’est mieux ? ^^)

    Bôôh > ‘spèce de vilain troll … t’es vraiment prévisible (du coup, je me demande si je te ramènerai à boire quand je viendrai te voir)

    Nebush > ?

    Clem > Ah bah clairement, je ne le suis pas, il n’y a guère que les agences pour le croire ^^

    Queue de béton > C’est moi ou tu es un peu en manque en ce moment ?

  • A Noël, j’ai envoyé des chocolats avec un petit mot à l’intérieur « merci ! » à plusieurs agences et responsable communication des marques qui m’ont invité et avec qui j’ai « travaillé » au cours de l’année.

    Comme tu le soulignes, grâce à ses personnes je vis des moments uniques et des fois, un simple merci fait énormément plaisir et cela nous arrache pas la bouche.

    Après comme on en parlait tout à l’heure chez SFR où on nous a remis 1 iPhone 3G, 1 NeufBox, 1 Asus EeePC, des caisses de champ’, du caviar,…. non je déconne… c’est juste pour tes mots clés 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *