Bienvenue chez les Ch’tis …

 Quelques jours, que dis-je quelques semaines maintenant que j'ai disparu de Paris et de ce blog par la même occasion. Dur dur pour moi de concilier les "devoirs" et les passe temps ! Mais je me dis que la ligne droite ne va pas tarder à arriver, même si j'ai trouvé quelques embûches sur mon trajet. Je vais bien finir par revenir …. 
 
Cette ville (Troyes donc), si grande soit-elle, ne possède qu'un seul cinéma et ce n'est pas un UGC. Du coup dès que je rentre le week-end je me débrouille pour faire au moins une séance, afin de rentabiliser ma carte UI. Et je profite donc du Printemps du Cinéma pour aller au ciné de Troyes. Le choix étant énormissime, je me suis ruée sur le seul film (ou presque) que je n'avais pas encore vu : Bienvenu Chez Les Chtis !
 
Pour commencer, la salle était pleine à craquer et PH et moi étions les plus jeunes (22 et 23 ans…), et bizarrement ensuite ça passait direct à 60 ans ! Du coup, j'ai encore plus flippé quand j'ai vu ça, parce que déjà à la base le film ne me tentait pas plus que ça, mais alors là je me suis dit "vu le public ça promet"
 
Bien sûr je n'ai pas été déçue puisque mes préjugés sur le films se sont avérés vrais. C'est à dire que c'est une comédie bien à la française, ya un peu de lourdeur, un peu de sentiment, et pas grand chose derrière. Pour ceux qui seraient tentés mais qui ne connaissent pas l'histoire, "Bienvenu chez les chtis" raconte l'histoire d'un homme du sud qui est muté de force dans le nord, à Bergues. Et il se rend vite compte que sa punition devient le plus beau cadeau de sa vie.
 
Comment ça ? Ca ne vous donne toujours pas envie ? … tant pis ! 
 
Profitez du printemps du cinéma pour aller voir l'Orphelinat, ou Paris, ou plein d'autres bons films ! 
 

4 Commentaires

  • Ce qui m’inquiète c’est pas que tu sois allée voir ce film, c’est que t’y sois allée avec PH…

    Et je me dis que si tu avais été plus concentrée sur ce film magnifique teinté de blagues subtiles que sur ton compagnon de cinéma, et bien tu aurais pu sans doute en apprécier le sens profond. Voilà.

    Non Alice je suis déçue là… mais vraiment.

    Je te conseille d’aller le revoir ce week end à Paris avec Vinz pour vérifier ta critique.

  • Euh. Non. Je veux PAS le voir ! Même payé, j’irai pas.

    Sauf si Alice paye avec son corps. Là ça se négocie (pas).

  • Moi j’ai bien aimé ce film ! Ya des moments qui m’ont beaucoup fait rire ! Mais bon, c’est vrai que c’est pas toujours particulièrement bien joué et que c’est parfois un peu lourd.. Après tout ce que j’avais entendu, je m’attendais à mieux, mais bon, j’ai bien rigolé quand même !

  • L’animation autour de ce film m’a fait pensé aux (plus ou moins récents) astérix 3, et les bronzés 3 : ne parler que de ça pour assurer un succès nécessaire (ce film n’avait pas le droit de faire moins de X M d’entrées…). Généralement un bon film (surtout une comédie) n’a pas besoin d’être raconté dans son intégralité avant pour que les gens aillent le voir. Sauf ce genre de productions calibrées au possible qui n’ont même pas l’avantage de la surprise à faire valoir. Enfin, passons.
    Le week-end passé, je suis allé voir No country for old men des frères Cohen, tout simplement génial (un poil violent, ma copine a été obligée de se blotir contre moi sur une ou deux scènes… la pauvre). J’adore généralement les réalisations et productions estampillées Cohen (les musiques aussi, mais ça n’a rien à voir), et une fois de mieux je n’ai pas été déçu. Ce week-end ce sera peut-être l’orphelinat (mais So risque de ne pas vouloir) alors, ou angles d’attaque mais les critiques sont assez unanimes… contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *