Massachusetts – sur la route du Mohawk Trail

Voici enfin la dernière véritable étape du roadtrip, l’antépénultième journée de ce voyage en Nouvelle-Angleterre ! Car oui, l’avant-dernier jour sera consacré aux alentours de Boston et le dernier, ma foi, au retour à New-York pour la suite des aventures de 2016.

Pour cette fin de journée de balade, amorcée au sud du Vermont avec la route 100, c’est le Mohawk Trail qui est l’objectif. Cette antique voie dont la route 2 reprend le tracé en rejoignant Albany à l’ouest et Boston à l’est, est un témoignage historique des premières poussées des colons vers l’Ouest après leur installation sur les rives Est de l’océan Atlantique.

Pour moi, la balade commence au Mount Greylock, haut de ses 3491 pieds et de facto plus haut sommet du Massachusetts ! La route grimpe en lacets à travers la forêt, n’offrant que très peu de points de vue avant la partie sommitale. On découvre alors les grandes étendues de l’état à nos pieds, rougeoyantes des couleurs de l’automne.

L’étape suivante est un parc de l’état du Massachusetts : Natural Bridge. L’endroit a été exploité pendant un temps pour son marbre blanc, qui sert d’ailleurs de matériau pour le barrage encore en place à l’endroit, en amont de la carrière ! Bel endroit, belle balade, paisible.

L’étape suivante est fameuse : il s’agit de l’unique épingle à cheveux de la route 2… une forme rare aux États-Unis ! C’était l’un des lieux de rencontre de celles et ceux arpentant le Mohawk Trail, avec son auberge toujours en place et une vue splendide sur les alentours alors que l’on entame la montée des sommets suivants.

L’étape suivante est drôle et me fait mentir quant à la présence des ponts couverts au Vermont : il y en a aussi au Massachusetts et celui-ci est même très beau. Mea culpa.

L’ultime étape de cette fin de journée passée sur le Mohawk Trail est bien connue : il s’agit des Shelburne Falls. Ces chutes d’eau naturelles, plus ou moins domestiquées par un barrage de fabrication humaine, abritent aussi d’énormes trous glaciaires formés il y a des millions d’années, formant de drôles de piscines au pied des chutes. Avant de partir après cette petite visite, il ne faudra pas non plus oublier de traverser le pont aux fleurs, un remarquable joli petit pont intégralement fleuri !

La route est encore longue jusque Boston, aussi faut-il partir rapidement pour ne pas arriver à une heure totalement indue chez le beau-frère qui nous héberge encore ! Cela sent la fin du voyage et ce Mohawk Trail, très touristique, a apporté sa dose de jolis paysages et lieux pour bien conclure la balade à travers tous les états de la Nouvelle-Angleterre.

Le parcours de cette dernière journée de roadtrip sur le Mohawk Trail dans le Massachusetts :

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *