Retour à Singapour le temps d’un weekend

Singapour ne m’avait pas laissé un souvenir indescriptible, en témoignent mes précédents articles la concernant. Toutefois, la ville présentait pour le voyage à venir un certain atout financier (billets d’avion) et géographique vis à vis de l’Indonésie. C’était également l’occasion de la faire découvrir à celle qui m’accompagnait et qui a confirmé mon ressenti la concernant : cette ville ne sert à rien et n’a pas beaucoup de saveurs à proposer ! J’y aurai passé grosso modo un weekend, un petit bout à l’aller et un autre petit bout au retour. Certaines zones de la ville ont fortement évolué depuis mon précédent passage et je retiens finalement de ces escapades et longues marches dans la ville quelques bons souvenirs et « must see ». Je commence d’ailleurs par le parc de Fort Canning, toujours aussi agréable et représentant une réelle bouffée de verdure au milieu des immeubles et des grandes artères des quartiers centraux. C’est une bonne pause avant de descendre vers l’amusant MICA building et d’aller à Clarke Quay, quartier ultra commerçant à la fois historique et factice que j’avais raté la fois précédente. C’est amusant mais Clarke Quay m’a beaucoup fait penser à Dubaï pour son côté historico-carton-pâte.

voyage-indonesie-singapour-1 voyage-indonesie-singapour-2 voyage-indonesie-singapour-4 voyage-indonesie-singapour-7

voyage-indonesie-singapour-6

voyage-indonesie-singapour-9 voyage-indonesie-singapour-11 voyage-indonesie-singapour-12 voyage-indonesie-singapour-10

On termine cette après-midi de balade post-avion à Singapour pour tenter d’y trouver quelque chose à manger qui fasse envie. Sans succès. Le salut à Singapour réside dans les food-courts et nulle part ailleurs j’ai l’impression. Je ne suis décidément pas objectif mais je n’aime décidément pas Chinatown à Singapour. Sans saveur, factice.

Retour dans la ville pour une véritable seconde journée, cette fois-ci complète et je décide de retourner voir quelques quartiers que j’appréciais. Little India n’a pas changé d’un iota en quatre ans. Mon regard en revanche a évolué avec mes autres voyages et je repars de là plus partagé qu’auparavant. C’est dynamique, actif mais ça n’a pas grand intérêt au final et on voit de plus en plus d’échoppes chinoises. Un second Chinatown est en train de se former… Arab Street a en revanche bien changé ! Les travaux dans la zone et la mise en valeur des rues aux alentours de la grande mosquée mettent cette dernière et les boutiques et restaurant avoisinants en avant, donnant un caractère très agréable au quartier. Peut-être bien mon quartier préféré désormais…

voyage-singapour-4 voyage-singapour-3 voyage-singapour-5 voyage-singapour-6

voyage-singapour-11 voyage-singapour-12 voyage-singapour-8 voyage-singapour-10

voyage-singapour-18

voyage-singapour-15 voyage-singapour-13 voyage-singapour-19 voyage-singapour-21

Ultime étape, totalement touristique et assumée : Marina Bay et plus précisément Marina Bay Sands. J’ai même hésité à y prendre une nuit d’hôtel et je me suis dit que rien ne pouvait justifier un tel tarif ! Constat d’autant plus valable après trois semaines passées en Indonésie. Je me suis donc contenté d’aller faire un tour à ses pieds et ai pris l’ascenseur pour bénéficier de sa terrasse sous un soleil écrasant, à défaut de pouvoir utiliser sa piscine, bien logiquement réservée aux clients de l’hôtel. C’est peut-être ça, d’ailleurs, la seule et l’unique justification du prix. Peut-être une prochaine fois.

voyage-indonesie-singapour-8 voyage-singapour-44 voyage-singapour-25 voyage-singapour-61

voyage-singapour-51

voyage-singapour-53 voyage-singapour-55 voyage-singapour-58 voyage-singapour-54

voyage-singapour-49

voyage-singapour-56

voyage-singapour-34 voyage-singapour-35 voyage-singapour-37 voyage-singapour-38

voyage-singapour-28

voyage-singapour-23

voyage-singapour-40 voyage-singapour-41 voyage-singapour-43 voyage-singapour-42

Une prochaine fois, une prochaine fois… En fait j’en doute car je n’ai en tête aucune vraie raison de revenir dans cette ville, sauf si elle s’avère comme cette fois-ici être un bon compromis géographique dans le cadre d’un voyage « ailleurs » en Asie du Sud-Est. Il faut espérer que d’ici là, la dictature et le miracle économique aient construit de nouveaux immeubles incroyables ou autres afin de susciter un début d’intérêt chez moi !

Où dormir à Singapour ?

Au BIG Hotel : bon rapport qualité prix, bien situé, facile d’accès, chambres honnêtes pour Singapour, staff adorable et bon petit-déjeuner. Testé à l’aller et au retour, RAS !

Où manger à Singapour ?

Au foodcourt Kopitiam : tarifs doux, nourriture variée et globalement bonne, délicieux fruits coupés et beaucoup de locaux de passage. Un bon compromis !

Tags de cet article
,