Review Gaming – inFamous

 Ce jeu, inFamous, je vous en ai déjà parlé plus que de raison ! La BD, des codes pour la démo, le premier aperçu de ladite démo, autant de billets dans lesquels j’avais fait montre d’un certain enthousiasme concernant le titre. Il m’aura fallu du temps mais j’ai enfin achevé la majeure partie du jeu (je l’ai terminé une première fois, donc) et je peux vous livrer mes impressions finales.
inFamous, c’est donc le jeu où tu contrôles un mec qui a survécu à une explosion dantesque en plein coeur d’Empire City, ville essentiellement composée de trois grandes îles. Suite à cette explosion électrique/électromagnétique/on sait pas trop, ces trois îles ont été bloquées en raison d’une épidémie d’origine inconnue. Le mec en question, c’est Cole, un livreur tout à fait normal qui se met soudain à aspirer l’électricité qui l’entoure… Superpouvoirs, superhéros, destinée… Choisir le bien ou le mal, voilà donc le pitch du jeu, doublé d’une quête de la vérité sur l’origine de cette explosion.
Une fois cette rapide présentation faite, parlons des sensations distillées par ce jeu complètement prometteur et que je considérais comme LE jeu pour ce milieu d’année bien terne autrement au niveau sorties de jeux vidéos !
Négatif :
  • l’IA pas toujours hyper futée… un groupe de 10 mecs qui se jette sur toi alors que tu leur lances un chapelet de grenades électriques, c’est certes très drôle à voir exploser, mais bon… l’intérêt est vite limité !
  • le clipping extrêmement présent et assez inadmissible pour un jeu sur une next-gen,
  • la profondeur de champ assez limitée… alors certes c’est camouflé au travers du brouillard qu’on imagine bien flotter sur une grande ville de bord de mer mais c’est au final assez moche,
  • un certain manque d’émotions au moment des rebondissements scénaristiques, dommage…

Positif :

  • au delà du clipping et de la profondeur de champ très perfectibles, le reste du jeu est plutôt beau et les effets d’électricité sont magnifiques… Explosions, éclairs, ondes de choc, c’est assez plaisant d’envoyer ses charges un peu partout pour voir les effets dévastateurs de nos pouvoirs !
  • en parlant de pouvoir, les choix réguliers entre le bien et le mal permettent de les façonner avec plus ou moins de facilité, le karma ainsi acquis orientant peu à peu le jeu et modifiant le comportement des passants, le nombre d’ennemis et l’apparence de la ville,
  • le scénario est parfaitement rodé et se déroule admirablement jusqu’à la révélation finale que je n’avais pas du tout vu venir ! Rien à dire, c’est du très bon…
  • la maniabilité est aussi au rendez-vous et l’agilité de Cole est tout simplement bluffante, on prend un pied fou à parcourir la ville à coup de surf sur cables électriques et autres grimpettes et vols planés vertigineux…
  • la présence de missions annexes enrichit aussi le scénario et la quête de « boîtes noires » donne aussi son lot d’informations sur la vérité tant recherchée… un complément indispesable donc.
Le jeu est donc tout simplement « bon », très bon même ! Voire excellent. Un hit qu’il faut posséder, une belle exclusivité PS3 qui fera des petits je l’espère avec la correction des quelques soucis graphiques si possible !
[youtube G17q7VKKxUo]
Conclusion : achetez-le les yeux fermés, c’est clairement LA très bonne surprise de cet été et l’une des meilleures de l’année même si la rentrée s’annonce extrêmement riche en jeux. Alors, vite, ruez vous sur inFamous pour le faire avant la fin de l’été !

5 Commentaires

  • Bon. Ca fait tellement longtemps que je n’ai pas joué à un jeu récent (je suis toujours à Age of Mythology sur PC – et sur DS aussi) que j’ai du mal à trouver quoi que ce soit de laid là dedans, même le brouillard.

    Au secours, le monde avance sans moi !

    Non plus sérieusement, même s’il a effectivement l’air magnifique toussa toussa, je regrette un peu qu’on n’entende plus parler de jeux « légendaires » comme l’ont pu être Starcraft, Alone in the Dark ou Half-Life en leur temps. Ça vient, ça s’en va, on finit le jeu, on joue à un autre. je me trompe peut-être, mais à part WoW aujourd’hui, je ne vois rien qui révolutionne vraiment. (Je regarde sûrement ça de trop loin pour le voir, en fait).

  • Karo > N’hésite pas ! il est vraiment terrible 🙂

    Gëist > Faudra que vous passiez pour faire une soirée gaming (tous types de jeux, je dois aussi vous coller une rouste à Catane ^^) histoire de voir ce que ça rend en direct niveau graphismes.
    Disons que je ne trouve pas ça laid mais qu’on peut faire mieux avec une PS3 😉

    Quant au côté légendaire des jeux, il est vrai que cela existe peut être moins parce que l’industrie du JV est justement devenue une industrie. Les créations sont moins innovantes, moins transcendantes peut être… Il reste Metal Gear quand même, chef d’oeuvre à chaque opus… Halo aussi, Killzone 2 c’est légendaire aussi avec le mode online qui est dément. Mais après, comparer à un Zelda ou Prince of Persia, ou Starcraft… ouais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *