Rencontre Numéricable – vers une belle évolution de la VOD

Lundi dernier, j’étais dans un appartement de démonstration absolument surréaliste, designé par Andree Putman et entièrement équipé en domotique : écrans tactiles partout, contrôle complet de la maison par tablette/iPhone/iPad, serveur média accessible de partout, une table Surface, etc. etc. etc. : bref du délire complètement abouti, on est dans une maison du présent même si ce présent reste tout de même encore assez futuriste pour les ménages “moyens”.

Ce cadre high-tech servait de catalyseur à la présentation par Numéricable de l’évolution de son offre VOD et à une première prise de contact entre blogueurs et cadres du FAI, une sorte de phase d’apprivoisement pour prendre la température et montrer que l’opérateur change, évolue, se modernise et veut en finir avec des restes d’image peu glorieuse. Je ne vais pas vous faire un pamphlet pro-Numéricable, vous savez déjà que je suis pleinement satisfait de ce qu’ils m’offrent : une connexion qui envoie du bois, stable et un service client réactif (que ce soit sur Twitter ou au téléphone).

Au registre des nouveautés présentées, on note premièrement un moteur de recherche fort sympathique qui va aller chercher dans toutes les plateformes de contenus listées les réponses sur les critères film, réalisateur et acteur, soit un filtrage sur 30 boutiques et plus de 10000 contenus. Apparaissent alors tous les résultats et surtout les différents prix pratiqués en fonction d’une seconde liste de critères : écran, SD/HD, VO/VF etc. En plus de ça, Numéricable a uniformisé les différentes boutiques en terme de présentation éditoriale afin de conserver une ergonomie de navigation commune et en a au passage profité pour lancer des portails thématiques, un partenariat avec Dailymotion et la généralisation des catch-up (TV en “rattrapage”)…

Bref, un programme assez riche complété par des nouveautés à venir axées sur l’expérience utilisateur, le partage entre amis/utilisateurs, je pense qu’on en reparlera !

Au delà de cette présentation et du lieu exceptionnel, ce qui m’a séduit dans cette soirée, c’est la possibilité de discuter de manière extrêmement ouverte avec les représentants de Numéricable, de les voir parler avec passion de leur métier et de leur conviction que Numéricable va dans le bon sens depuis quelques temps après une ère qu’ils qualifient eux-mêmes de chaotique (et pour cause !). Il est vrai que les chiffres et les actes sont là pour leur donner raison : de moins en moins de plaintes, un service client plus réactif, une interaction avec les clients sur Twitter/Facebook, bref en effet à mon très humble avis ils vont dans le bon sens. Et mon expérience de simple client est pour l’instant très largement au dessus de ce que j’ai pu connaitre avec Free, Orange et Neuf, testés successivement avec relativement peu de succès et surtout des qualités de service et de connexion moindres.

Affaire à suivre…