Découverte produit – Sony Ericsson Xperia X10

Mardi dernier, j’étais invité par Sony Ericsson à découvrir le tout premier mobile sous Androïd de la marque, le X10, un mobile résolument orienté haut de gamme (ça me plaît, ça !) et tournant sous la version Donut de l’OS, en attendant une mise à jour vers la 2.x à terme.
Comme les constructeurs déjà présents sur le marché Androïd, SE a développé sa propre surcouche sur Androïd, baptisée TimeScape/MediaScape et intégrant donc un grand nombre de réseaux sociaux d’horizons variés avec comme principe la communication à l’infini (symbolisée par une touche idoine) : Flickr, Picasa, Last.fm, Facebook, MySpace, Twitter, etc. etc. etc. L’offre de SE se veut vraiment complète par rapport à d’autres constructeurs et c’est réussi sur le papier.

A côté de cela, il y a donc une foule de bidulous technologiques, comme d’habitude chez SE qui a l’habitude depuis déjà quelques années de fournir des téléphones au hardware plus que costaud (avec un software aux fraises comme sur le Satio que j’avais testé, j’en attends un autre bientôt pour confirmation/infirmation) : reconnaissance faciale de 5 personnes sur une photo, APN bien foutu, etc. mais pas de DLNA pour l’instant en revanche, dommage mais il semble que ce soit lié à Androïd…

Bon. Et donc, quelle expérience ? Plutôt positive mais pas aussi transcendante que je l’attendais, il faut dire qu’il s’agissait après tout de prototypes bien loin de la version définitive qui sera livrée au premier trimestre 2010.

Au niveau des points négatifs :

  • quelques bugs inhérents au statut de prototype des mobiles…

  • un écran pas toujours hyper hyper réactif par rapport à la référence iPhone à ce niveau là,

  • le côté un peu triste et basique de l’interface, j’attendais un truc plus… beau ? Moins bleu uni, classique… mais je suppose que cela sera paramétrable.

Et pour le positif :

  • l’effet WOOOW de l’interface TimeScape, vraiment bluffante et dynamique malgré la lourdeur graphique. Là aussi, on nous a dit que ça allait s’améliorer avec l’activation du module graphique supplémentaire sur le téléphone. Là, cela tournait simplement sur le processeur 1GHz (oui…) et c’était déjà très bien,

  • l’écran réactif dans l’ensemble et surtout précis à priori,

  • le design du téléphone qui est tout simplement un petit bijou…

  • la partie MediaScape, évolution de la MediaCrossBar qu’on retrouve ailleurs chez Sony avec une partie online et une partie offline, en attendant peut être une intégration de services comme Spotify ou Deezer directement en plus de PlayNow ?

  • l’application de conciergerie John Paul, offerte pendant la première année… sympathique, je reviendrai là-dessus dans un vrai test !

Bon. Vous le voyez je suis plutôt enthousiaste finalement ! Ce téléphone, je l’attendais avec une impatience énorme, parce que Sony Ericsson a toujours été ma marque préférée quand je n’avais pas d’iPhone et que j’attends donc d’eux des produits qui me fassent revenir dans leur giron !

J’ose espérer que ce X10 sera LE téléphone capable de cogner sérieusement sur le 3GS d’Apple, il semble plutôt bien parti pour même si je partage l’inquiétude de certains quant à la surenchère d’effets graphiques qui pourraient nuire à la simplicité d’utilisation et finalement à l’ergonomie du téléphone.

Premier point positif donc, reste à confirmer tout cela début 2010 au travers d’un prêt sur quelques semaines… (enfin, j’espère que ce sera aussi long !!!)

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.