Guy Gavriel Kay

Qui quoi comment où lequel ??? Sous ce nom étrange (très US non ?) se cache un des co-auteurs du Silmarillion, oeuvre posthume de J.R.R. Tolkien (vous savez le Seigneur des Anneaux, c'est lui …).
   
Qu'a-t-il écrit à part ça ? Il s'est lancé dans l'écriture via Le Cycle de Fionavar, très très ouvertement inspiré par Tolkien dans sa lutte du bien et du mal, mais déjà très bien écrit. Il n'en reste certes pas grand chose, quelques idées novatrices, un style bien lissé et chiadé, pas mal quoi pour un premier essai de style.
 
C'est ensuite que le talent éclot … via un style et un genre tout à fait particuliers : la reprise d'un contexte historique et géographique précis, et sa déformation dans un contexte Fantasy et imaginaire ! Mélange détonnant !
     
C'est d'abord Les Lions d'Al-Rassan, ou la refonte de l'Espagne en Esperane à l'époque des guerres entre Espagnols et Arabes sur fond de lutte religieuse, rejet des juifs, ouverture de l'Europe, Inquisition … Superbement écrit, superbement adapté, bref : une réussite !
Il enchaîne sur la Mosaïque de Sarance, avec cette fois-ci la reprise de l'empire Byzantin, les mosaïques, la construction de la basilique Sainte Sophie, la réunification entre l'Orient et l'Occident … J'en sors à l'instant, et je suis encore sous le charme ! 
 
Cet auteur est donc à lire, et je ne vais pas tarder à me ruer sur sa dernière oeuvre : Les Vaisseaux Dragons.
 
Promis, je vous tiendrai au courant, mais … jetez vous déjà sur les livres pré-cités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *