Althalus – Car je suis Légion

Si j’ai moins bloggué et que je bloggue un peu plus raisonnablement ces derniers temps, c’est entre autre parce que je me suis enfilé 3 bouquins dans cet intervalle de temps ! Après ma dernière lecture un poil trop sérieuse, j’avais besoin de m’aérer l’esprit et de lire des choses légères mais prenantes …
 J’ai donc fais très simple : La Rédemption d’Althalus de David et Leigh Eddings … J’avais déjà lu les oeuvres majeures de ce couple mythique de la Fantasy (et séparé par la mort il y a peu …) : Belgariade et Mallorée (10 tomes) ou encore les Trilogies : Joyaux et Périls (6 tomes) … Pas de la grande littérature, mais un sens certain de l’écriture, de l’humour et des sentiments, des romans qui nous aspirent et nous retiennent prisonniers tant qu’on ne les a pas terminés !
J’espérais tout autant de ce couple de livres et j’ai été déçu. Les ingrédients sont pourtant les mêmes que pour les volumes déjà cités, mais la sauce littéraire ne prend pas. On rentre dans le livre, pas de problème … mais tout coule trop facilement. L’humour est téléphoné, les rebondissements aussi …
Si auparavant le style d’écriture assez « simple » ne me choquait pas vu que le récit était de qualité, les défauts de ce style m’ont sauté à la tête et m’ont rapidement énervé.
Attention … malgré tout, les personnages restent attachants, l’humour aussi, on se laisse couler, on lit, on absorbe. Les livres sont achevés, on les referme, et on les oublie déjà. Dommage.
 La suite est de bien bien meilleure qualité même si le titre, Car je suis Légion, peut paraître assez abscons. Xavier Mauméjean s’est fait remarquer ces dernières années par une série de livres de très haut niveau, je me suis donc fié à ces avis pour acheter et lire ce livre, sans connaître les oeuvres précédentes !
Bien m’en a pris ! Le livre est splendide, intense, riche en descriptions et en action, parfaitement rythmé et surtout bien construit au niveau des personnages et de leur évolution dans le récit.
On se retrouve plongés dans Babylone, la cité est vivante, les Accusateurs sont la Loi et vont devenir Légion pour défendre leur cité contre le réveil d’une de leurs divinités. Si l’histoire a l’air simple racontée ainsi, elle n’en reste pas moins posée sur des fondements historiques et sur une connaissance de l’auteur de tout ce qu’il évoque dans son livre …
Plus encore qu’un très bon récit, ce livre est aussi une occasion parfaite de se replonger dans un bol d’histoire et de culture. Je ne saurai donc que trop vous le conseiller !
Le but que je recherchais est en tout cas atteint : recommencer à lire sur quelque chose de simple et sans prétention … Althalus était parfait pour cela … et enchaîner sur quelque chose de plus construit et « sérieux » … Mauméjean a répondu sur ce point à toutes mes attentes.
Des livres à lire donc, avec toutefois une nette préférence pour le dernier !

6 Commentaires

  • Ne te l’avais je point dit qu’Althalus était très light…Les rêveurs c’est pareil malheureusement…
    Cela ne m’empêche pas de relire de temps en temps la Belgariade….

    Faut vraiment que je me penche sur une petite chronique….

  • Ca pourrait être sympa Calou de nous faire une petite chronique. Tu sais que tu es plus ou moins le seul intérêt de ce site (avec les photos d’Alice) ! 👿

  • Calou > Je n’ai pas acheté les Rêveurs du coup … Par contre je viens d’en lire un très bon (de livre) et un autre est en cours. Rdv la semaine prochaine 😉

    Bôôh > Idem que par mail. Salope.

    Calou > Ce serait bien oui 🙂

  • Arf, ton site mal fait (héhé, je suis sûr que j’aurais fait mieux, du moins si j’avais eu 100 fois plus de temps que tu n’en as pris) n’accepte pas les signes « inférieur à »
    Donc j’allais dire : « inférieur à » »trois ». Comprenne qui pourra.
    A part ça je disais aussi que pour l’autre sujet de mail, pas ce soir chéri. Pas que ça ne me fasse pas envie, mais pas le temps. Demain peut-être… @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *