Une heure à Marseille !

Marseille, voilà bien une ville qui me laisse perplexe. Elle m’intrigue et pourtant je ne peux m’empêcher de retenir d’elle que les défauts qu’on lui impute. Je la sais plus complexe que ça, plus belle aussi et pourtant, je n’ai jamais pris le temps de la découvrir. Je me souviens l’an passé lors des PZE de l’avoir aperçue, d’avoir entrevu le vieux port et le MUCEM fraîchement ouvert, avant de plonger dans les tunnels et de découvrir le Castellet. Le reste ? Le quartier de la gare. Plutôt glauque. Mais populaire aussi, vivant et vivace.

balade-marseille-avril-2015-3

Cette année, j’ai pu arriver un peu plus tôt que prévu de ma journée au Castellet et marcher un peu dans la ville. Oh, pas beaucoup, juste une petite heure. Je suis parti du quartier Euromed en pleine mutation, fait de vieux immeubles industriels, de nouvelles constructions et à l’ambiance résolument maritime du fait de la proximité des terminaux et du port autonome. Un peu plus loin, en remontant sous un soleil revenu le grand boulevard qui longe la mer à distance raisonnable, je suis tombé sur celle qui m’avait fascinée une heure plus tôt alors que je conduisais à ses pieds : la cathédrale de Marseille, la Major, Sainte-Marie-Majeure. Construite au XIXème siècle dans un style clairement néo-byzanthin, elle est de toute beauté au soleil couchant ! Le quartier qui l’entoure est en mutation, avec les « Voûtes », de belles galeries très bobo en cours de finalisation. Grandes esplanades, grands espaces, circulation réduite, on flâne avec plaisir ici.

balade-marseille-avril-2015-5

Plus loin, c’est la Villa Méditerranée et le MUCEM qui se prélassent au soleil, sur la gigantesque esplanade qui s’avance dans la mer. Arrivé à son bout, on se retourne, découvrant tout cet espace dominé au loin par la Major. A droite, le fort St. Jean et derrière le palais du Pharo ; voici donc les deux points d’entrée du vieux port de Marseille que l’on aperçoit plus loin, dominé par la silhouette bien connue de la Basilique Notre-Dame de la Garde. C’est… beau. C’est beau.

balade-marseille-avril-2015-12

balade-marseille-avril-2015-18

balade-marseille-avril-2015-15

balade-marseille-avril-2015-19

Le soir même et le lendemain, j’ai circulé de nouveau dans Marseille, découvrant d’autres quartiers, voyant le vieux port la nuit, savourant une certaine ambiance qui n’est définitivement pas pour me déplaire. Alors, Marseille ? Il faudra revenir, plus longuement. Ne serait-ce que pour revoir encore et encore la route des Crêtes et les Calanques, au cas où Marseille ne réussirait pas à conclure son opération de séduction.

balade-marseille-avril-2015-23

Tags de cet article
, , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.