Vyrus 984 – 985 – Coup de coeur pour des bombes sur deux roues

Gros gros gros coup de coeur sur une marque italienne : Vyrus. Un truc qui a réveillé en moi la fibre motarde et qui vient titiller l’envie qui revient régulièrement d’avoir une petite bécane à Paris… Sauf que ma raison revient très vite et me dit : « tsssss, aucun intérêt, tsssss, trop dangereux, tsssssss, trop cher » et ainsi de suite.

Bon là, qui plus est, avec la Vyrus, je tape dans l’exclusif, le quasi absolu. Ascanio Rodorigo, le responsable projet de ces merveilles Vyrus a joué avec tout ce qui a des roues, a toujours aimé l’exclusivité et surtout voulait pousser une logique jusqu’au bout : mettre sur la route les bécanes de GP, avec une jolie plaque de circulation.

Du carbone partout, des bras oscillants hallucinants, une conception au micron, de jolis bicylindres de 992 et 999cc, 2V ou 4V, un embrayage à sec, entre 100 et 150ch (en version bridée ?), 232 ou 292 km/h en pointe, 150 kg à sec, je hurle mon amour !

Voilà. Je me dis que si un jour j’achète une bécane, clairement, ce sera un truc de ce genre. Un vrai monstre, un travail d’orfèvre et l’assurance de posséder quelque chose de quasiment unique et dont le caractère est absolu.

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.