Renault, Melody, Bose et Technocentre – retour aux sources

Il y a quelques semaines, j’ai été très agréablement surpris de me voir proposer une visite du Technocentre Renault, un endroit que je connais bien pour y avoir travaillé il y a quelques années. Retour aux sources donc, retour sur un site qui m’a hébergé pendant quelques mois et cette fois-ci non pas pour le travail mais pour découvrir une série limitée créée par Renault et Bose. J’imagine que vous avez tous eu l’occasion depuis le temps de voir les spots TV mettant en scène les véhicules de la marque et la splendide Melody Gardot.

Au delà de la visite au TCR, le but était de plonger dans la conception et la naissance de cette série limitée au sein de deux départements fortement investis dans son développement : le centre du design et les départements acoustiques. Mais quel choc à chaque fois que je vois ce bâtiment, un géant surréaliste dont la Ruche cogne l’œil à chaque fois qu’on y pénètre. Je ne m’en lasse pas.

Technocentre Renault – Avancée – Architects Chaix and Morel – Georges Fessy

Quand je travaillais au TCR, le centre du design était un Fort Knox dans lequel il était exclu de pénétrer. J’étais donc plus que ravi d’y mettre (enfin !) les pieds, de me balader aux côtés d’un ou deux prototypes et véhicules historiques même si de nombreuses portes closes jalonnaient notre parcours jusqu’au Scenic Bose Edition qui nous attendait, sagement, non loin des bureaux où le futur de la marque se dessine sous l’égide d’un nouveau directeur du design bien décidé à renouveler l’identité de la marque. Cela passe par les voitures bien sûr, par les séries Renault Sport et les séries limitées mais aussi toute l’identité visuelle de la marque, le tout géré par pas loin de 500 personnes dans le monde.

Mais bref, petit briefing sur la marque et sur le process de création, sur l’évolution des technologies avant d’aborder enfin la problématique Bose, les choix de matières, de textures, de matériaux, de composants Bose spécialement conçus pour les véhicules. Au final, des véhicules sobres, du noir, du gris et des tissus surpiqués, classieux, qualitatif et tout à fait en accord avec l’univers Bose sans renier celui de Renault.

La visite se poursuit d’ailleurs avec les équipes acoustiques de Renault et de Bose qui nous expliquent pourquoi Bose, pourquoi cette série limitée et c’est au final très simple : un manque de son vraiment « premium » dans la gamme Renault. Au final, ce sont 10 modèles de la gamme qui ont été adaptés, repensés, parfois même un peu de modification de grosses pièces pour intégrer le caisson de basses par exemple. Bref, un vrai travail de fond, de l’ingénierie (30% de gain de taille, 40% en poids et 50% en conso élec) et de la recherche pour aussi régler au mieux l’équilibrage acoustique de la voiture. Et ça marche plutôt bien du peu que j’ai peu en entendre dans l’un des labos, il ne reste plus qu’à tester « en vrai ».

Quoi de mieux alors pour terminer cette belle journée que de se rendre au Palais de Chaillot pour le Renault Live Orchestra, un concert très privé de Melody Gardot dans un cadre splendide…

Ma foi, rien, c’était parfait. Tout comme Melody que j’aime toujours autant d’amour. Vivement la prochaine visite de site !

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *