Peugeot 208 XY – une eXperYence urbaine et chic

Il y a un an, au salon de Genève 2012, je découvrais les concepts XY et GTi, deux blasons apposés sur la toute nouvelle Peugeot 208 mais appelés à se répandre dans l’ensemble de la gamme de la marque au Lion, si tant est que le modèle s’y prête. Un an plus tard, les concepts sont devenus réalités et la première voiture à devenir réalité est la version XY de la novatrice 208. Le parti-pris pour ce véhicule était de délivrer une version plus chic et urbaine et la déjà bien finie citadine.

Pour nous faire découvrir cet univers un peu particulier, Peugeot avait organisé une eXperYence sans nous révéler à l’origine le motif de ladite opération. C’est bien simple d’ailleurs, nous ne savions pas que Peugeot se cachait derrière ce premier mail anonyme nous invitant à vivre une « eXperYence », à deux. Une dizaine de couples se sont donc vus invités à vivre un moment privilégié, restaurant, hôtel et ainsi de suite. Alors, bien sûr, nous étions convoyés dans des Peugeot et aussi, pour peu qu’on connaisse l’agenda produit / industriel de la marque, il y avait une forte probabilité pour que le Lion soit derrière cette jolie St Valentin passée à se faire masser dans un bel hôtel parisien (et dire qu’on ne la célèbre d’ordinaire jamais…) !

Confirmation la semaine suivante à l’espace Peugeot sur les Champs-Elysées pour l’inauguration de la nouvelle exposition « 208 XY Light up the city » en présence de la directrice de l’espace mais aussi d’Anna Costamagna, design manager des projets 208 GTi et XY. Cette dernière nous a ainsi expliqué la genèse de la griffe XY, à commencer par le choix des couleurs (purple night) et des matières (détails de coutures, textures plus veloutées), des équipements (XY l’est très bien), en plus de l’identité de la griffe. Une rencontre passionnante avec une personnalité intéressante, attentive et pédagogue. A reproduire, avec plaisir.

L’objectif de cette série XY n’est donc pas de privilégier l’homme ou la femme mais de faire en sorte que chaque membre du couple se retrouve dans l’habitacle et que la voiture soit finalement un prolongement de chacun d’entre eux mais aussi des deux. Positionnement osé en ce qui me concerne mais que je trouve intéressant, les voitures ayant tendance à être considérées comme féminines ou masculines, sans vraie raison si ce n’est l’utilisation d’un langage et d’une construction de pensée antédiluviennes.

Si cette 208 XY est d’ores et déjà à mes yeux un succès car se basant sur un véhicule réussi et sur une communication intelligente, il ne reste plus qu’à espérer que les ventes soient au rendez-vous afin de voir ce blason singulier se positionner sur un maximum de véhicules de la marque. Peugeot tient peut-être là son label haut de gamme synonyme de raffinement dont la marque rêve depuis longtemps.

Tags de cet article
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *